Société canadienne de la sclérose en plaques

À propos de la SP

Le Canada affiche le plus haut taux de sclérose en plaques du monde, comptant plus de 100 000 personnes atteintes de cette maladie selon les estimations. Alors qu’elle est le plus souvent diagnostiquée chez de jeunes adultes âgés de 15 à 40 ans, la SP se manifeste aussi chez des enfants et des adultes d’âge mûr.

La sclérose en plaques est actuellement considérée comme une maladie auto-immune qui s’attaque au système nerveux central (cerveau, moelle épinière et nerfs optiques). Elle prend pour cible la myéline, gaine protectrice des fibres nerveuses, provoquant de l’inflammation qui entraîne souvent la détérioration de cette substance. La myéline est essentielle à la propagation de l’influx nerveux. Si elle n’est que légèrement détériorée, l’influx se transmet sans trop d’interruptions. Par contre, si la détérioration est importante et si la myéline est remplacée par du tissu cicatriciel, l’influx peut être complètement bloqué, et les fibres nerveuses risquent d’être elles-mêmes altérées.

La SP est une maladie imprévisible qui peut se manifester par les symptômes suivants : fatigue extrême, incoordination, faiblesse, fourmillements, troubles de la sensibilité, de la vision, de la vessie ou de la fonction cognitive et changements d’humeur. Elle a aussi des répercussions physiques, émotives et financières. Il n’existe actuellement aucun remède contre la SP, mais les chercheurs en apprennent chaque jour davantage sur les causes de la SP et sont plus près que jamais de trouver des moyens de contrer cette maladie.

Personne n’a à lutter seul contre la SP. La Société de la SP est là pour vous aider. Dans les collectivités d’un bout à l’autre du Canada, elle procure de l’information et du soutien aux personnes atteintes de cette maladie ainsi qu’à leur famille et elle leur propose des événements éducatifs et diverses ressources pouvant leur être utiles. Informez-vous sur ses programmes et services.

Des chercheurs subventionnés par la Société de la SP poursuivent leurs travaux dans le but de découvrir la cause de la SP, de mettre au point des traitements améliorés contre cette maladie (tant sur le plan de l’efficacité que sur celui des effets secondaires) et, ultimement, de guérir toutes les formes de SP. Informez-vous sur les travaux de recherche subventionnés par la Société de la SP.