Société canadienne de la sclérose en plaques

Dr. Carlos Camara-Lemarroy

Ph. D., professeure adjointe

Établissement(s) : Université de Calgary


large.jpg

Dr Carlos Camara-Lemarroy, Université de Calgary

Le Dr Camara-Lemarroy a effectué ses résidences en médecine interne et en neurologie au centre hospitalier universitaire de l’Université autonome de Nuevo León (UANL), à Monterrey, au Mexique. Il a ensuite fait un stage de recherche postdoctorale de deux ans axé sur la sclérose en plaques (SP) et la neuro-immunologie à l’Université de Calgary. L’axe cerveau-intestin, les biomarqueurs de la SP et la neuroprotection dans le contexte de cette maladie, de même que les troubles neuro-inflammatoires du système nerveux central (SNC), sont autant de sujets de recherche qui l’intéressent actuellement. Il mène essentiellement des travaux de recherche translationnelle, ce qui consiste à exploiter les données de la recherche fondamentale en neurosciences en vue de la mise au point de traitements novateurs contre la SP et les troubles connexes et de la découverte d’applications cliniques dans de tels contextes.

Question et réponses avec Dr Camara-Lemarroy

Sur quel sujet portent vos travaux de recherche? Qu’est-ce qui vous a amené à vous intéresser à la recherche sur la SP? Je m’intéresse à la neuroprotection et à la réparation. Je me concentre sur la recherche translationnelle, qui consiste à exploiter des pistes de recherche du laboratoire jusqu’au chevet des patients, puis vice versa. Je suis neurologue et je m’intéresse plus particulièrement à la SP. Au cours de ma formation clinique, j’ai été témoin des difficultés qui compliquent l’établissement du diagnostic de SP et la prise en charge de cette maladie, en particulier dans les milieux où l’incidence de la SP est faible et où les ressources sont insuffisantes. J’ai commencé à m’intéresser à la recherche dès le début de ma formation médicale.

Qu’est-ce qui vous incite à poursuivre des travaux dans ce domaine?
Je suis conscient qu’il reste fort à faire pour que nous disposions de traitements efficaces qui favorisent la restauration des capacités fonctionnelles des personnes atteintes d’une maladie neurodégénérative comme la SP.

Comment espérez-vous changer la vie des personnes atteintes de SP en menant vos travaux de recherche?
J’espère que les résultats de mes travaux de recherche contribueront à l’amélioration de la qualité de vie des personnes qui sont aux prises avec la SP.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans vos travaux de recherche et quels sont certains des défis auxquels vous faites face?
J’aime évoluer dans un contexte multidisciplinaire tout en ayant le privilège de pouvoir travailler en clinique et au laboratoire. C’est tout un défi d’obtenir les fonds nécessaires pour mener des travaux de recherche. C’est pourquoi je suis reconnaissant envers la Société canadienne de la SP pour son soutien. Les programmes de recherche menés sur l’initiative de chercheurs apportent leur lot de difficultés, et l’obtention d’un financement en est une.

Dans quelle mesure le soutien fourni par la Société canadienne de la SP contribue-t-il à la réalisation de vos travaux de recherche?Le soutien fourni par la Société canadienne de la SP est fondamental : il permet à mon laboratoire de s’imposer dans un milieu très compétitif.

Affichez toutes les études subventionnées menées par le Dr. Carlos Camara-Lemarroy.

Open navigation