Société canadienne de la sclérose en plaques

Travaux de recherche subventionnés

Essai pilote : ultrasons focalisés sous contrôle IRM pour le traitement des tremblements réfractaires associés à la sclérose en plaques

Année de la subvention : 2019

Période : 2 ans

Montant du financement : 49 950 $

Établissement(s) : Centre des sciences de la santé Sunnybrook

Province(s) : Ontario

Chercheur(s) : Dr Nir Lipsman

Objectifs d'impact : Traitements et soins

Résumé : Près de 60 p. 100 des personnes atteintes de sclérose en plaques (SP) présentent des tremblements, et de 3 à 15 p. 100 d’entre elles sont en proie à des incapacités modérées ou marquées liées à ces tremblements. Les tremblements peuvent retentir sur la qualité de vie des personnes atteintes de SP. Dans la plupart des cas, des médicaments sont prescrits pour la prise en charge de ce symptôme de la SP, mais leur efficacité est limitée et ils sont associés à un risque d’effets secondaires. Un certain nombre de techniques neurochirurgicales ont été mises au point pour le traitement des tremblements, mais à ce jour, l’efficacité et l’innocuité à long terme d’aucune d’entre elles n’ont été démontrées. L’équipe de recherche réalisant la présente étude se propose d’utiliser une technique innovatrice, soit des ultrasons focalisés sous contrôle IRM (imagerie par résonance magnétique), pour le traitement des tremblements chez les personnes atteintes de SP dans le cadre d’un essai pilote.

Description de l’étude : L’équipe de recherche a mis au point un traitement novateur des tremblements qui consiste à réaliser des thalamotomies sans pratiquer d’incision, en ayant recours à des ultrasons focalisés sous contrôle IRM. Les ultrasons focalisés sont des ondes sonores capables de traverser l’os crânien (autrement dit, il n’est pas nécessaire de percer celui-ci), qui provoquent de petites lésions dans le cerveau. Lorsqu’ils sont jumelés à l’IRM, plus de 1 000 faisceaux de ces ultrasons peuvent être dirigés précisément contre la cible, c’est-à-dire sur le circuit qui génère les tremblements. L’énergie dégagée par les faisceaux d’ultrasons permet de détruire les neurones de ce circuit et d’atténuer ainsi les tremblements. L’essai pilote dont il s’agit ici sera mené en mode ouvert dans un seul centre d’étude auprès d’un seul groupe de traitement afin que soient évalués la faisabilité (capacité des personnes atteintes de SP à tolérer l’intervention), le profil d’innocuité préliminaire (taux de manifestations indésirables) et l’efficacité (capacité à atténuer l’intensité des tremblements) de cette technique chez les personnes atteintes de SP. Il s’agit de la toute première étude réalisée sur l’utilisation des ultrasons focalisés chez les personnes aux prises avec la SP.

Impact potentiel : Si cet essai s’avère positif, il fournira aux chercheurs les données préliminaires nécessaires à la réalisation d’un essai de plus grande envergure consistant à démontrer l’efficacité des ultrasons focalisés dans le traitement de la SP. Et si cette technique se révèle efficace pour atténuer les incapacités engendrées par les tremblements associés à la SP, elle permettra d’améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de cette maladie.

État d’avancement de l’étude: En cours.

Open navigation