Société canadienne de la sclérose en plaques

La Division de l'Ontario et du Nunavut

Chercheurs

Titre de l’étude
Chercheur
Domaine de recherche
Établissement
Période
Montant


Sexualité et auto-immunité du système nerveux central Shannon Dunn Cause et facteurs de risque Institut général de recherche de Toronto 2016-2019 346 896 $
Arrêt de l’usage du cannabis dans le traitement de la SP : étude longitudinale sur la fonction cognitive, évaluée par IRMf Anthony Feinstein Prise en charge des symptômes et qualité de vie Institut de recherche Sunnybrook 2015-2018 282 227,80 $
Essai multicentrique, comparatif et à répartition aléatoire portant sur la SP et l’outil MS-INFoRM, ressource interactive pour la prise en charge de la fatigue à l’intention des personnes atteintes de SP Marcia Finlayson Prise en charge des symptômes et qualité de vie Université Queen’s 2017-2020 268 789,83 $
Prise en charge de la douleur et de la neuro-inflammation en fonction du cycle circadien dans le contexte de l’encéphalomyélite allergique expérimentale Nader Ghasemlou Prise en charge des symptômes et qualité de vie Université Queen’s 2018-2021 308 134 $
Interactions entre les cellules immunitaires et le microbiome et neuro-inflammation Jennifer Gommerman Mécanismes Pathologiques (mécanismes de progression) Université de Toronto 2016-2019 365 500 $
Rôle des cellules productrices d’anticorps dans le contexte de la SP et de l’EAE Jennifer Gommerman Mécanismes Pathologiques (mécanismes de progression) Université de Toronto 2018-2021 370 500 $
Étude du microARN-145 en tant que régulateur clé de la maturation oligodendrocytaire et de la myélinisation du SNC Rashmi Kothary Mécanismes Pathologiques (processus de réparation) Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa 2017-2020 301 920 $
Étude comparative à double insu sur l’emploi de l’Adderall XR (gélules de sels mixtes d’amphétamine à libération prolongée) dans le traitement des troubles cognitifs chez les personnes atteintes de SP Sarah Morrow Élaboration de traitements et d’outils cliniques Centre des sciences de la santé de London 2016-2019 161 324 $
Détermination du double rôle de la protéine VGF dans la régulation du processus pathologique de la SP David Picketts Mécanismes Pathologiques (processus de réparation) Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa 2018-2021 312 528 $
Stimulation électrique fonctionnelle sur vélo stationnaire dans la prise en charge des troubles de la mobilité chez les personnes atteintes de SP Lara A. Pilutti Prise en charge des symptômes et qualité de vie Université d’Ottawa 2018-2021 294 450 $
Immigration et risque de sclérose en plaques Dalia Rotstein Cause et facteurs de risque Université de Toronto 2017-2019 156 040 $

Stagiaires

Titre de l’étude
Stagiaire
Établissement
Bourse
Domaine de Recherce
Description de l’étude


Activité physique et SP : étude pilote consacrée à un programme d’activité physique dyadique à l’intention des personnes atteintes de SP à mobilité modérément ou grandement réduite et de leurs aidants Afolasade Fakolade Université d’Ottawa Bourse de recherche postdoctorale Prise en charge des symptômes et qualité de vie L'étude proposée consiste à évaluer la faisabilité d’un programme d’activité physique dyadique et les effets d’un tel programme sur divers paramètres chez les personnes atteintes de SP et leurs aidants (degré d’activité physique, mobilité, fonctions cognitives, sentiment d’auto-efficacité, fardeau imposé aux aidants, faculté d’adaptation et qualité de vie).
Imagerie avancée in vivo de lymphocytes T et B nocifs à l’aide d’un modèle de réaction auto-immune anti-myélinique Kate Parham Université Western Bourse de recherche postdoctorale Mécanismes Pathologiques (dégénérescence neuronale et déclenchement de la SP) En cas de SP, les éléments du système immunitaire interagissent/communiquent les uns avec les autres, puis commencent à attaquer la myéline des cellules du système nerveux central. L'étude proposée permettra de visualiser ces interactions et d’identifier ainsi certaines caractéristiques de la réponse auto-immune liée à la SP qui pourraient servir de cibles thérapeutiques.
Amélioration de la sécurité de la locomotion chez les personnes atteintes de SP par le recours à de nouvelles approches de surveillance ambulatoire et l’entraînement à la marche par la rétroaction Justin Chee Université de Toronto Bourse de stagiaire de recherche – Ph. D. Prise en charge des symptômes et qualité de vie L'auteur du projet en question a pour but d'élaborer un déambulateur à roulettes intelligent pour les personnes atteintes de SP qui leur permettra de suivre des programmes d’exercices personnalisés, améliorés grâce à un processus de rétroaction et visant à prolonger leur capacité à marcher, et qui améliorera le suivi de l’évolution de la maladie chez ces personnes et leur insertion au sein de leur collectivité.
Évaluation du rôle du récepteur delta activé par les proliférateurs de peroxysomes (PPARd) dans la réponse microgliale chez des souris atteintes d’encéphalomyélite allergique expérimentale (EAE) Paulina Drohomyrecky Université de Toronto Bourse de stagiaire de recherche – Ph. D. Cause et facteurs de risque L'étude proposée consiste à évaluer les fonctions de la protéine PPARδ, qui est connue pour le rôle qu’elle joue dans la régulation du système immunitaire. Plus précisément, l’objectif est de déterminer si PPARδ modifie le fonctionnement des cellules de la microglie (cellules immunitaires présentes dans le cerveau).
Étude magnéto-encéphalographique des propriétés oscillatoires neuronales du connectome dynamique de la douleur dans le contexte de la douleur chronique liée à la SP Junseok Kim Université de Toronto Bourse de stagiaire de recherche – Ph. D. Prise en charge des symptômes et qualité de vie Le projet en question consiste à étudier l’activité de diverses régions du cerveau à l'aide d'examens d’imagerie ainsi qu'à déterminer en quoi cette activité diffère chez des personnes atteintes SP en proie à une douleur chronique.
Détermination et élimination des causes de l’échec de la remyélinisation dans le contexte de la SP progressive — régulation du gène MYRF par le miR -145-5p lors de la différenciation des oligodendrocytes Samantha Kornfeld Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa Bourse de stagiaire de recherche – Ph. D. Mécanismes Pathologiques (mécanismes de progression) L'étude proposée vise la découverte et la caractérisation des molécules qui entravent le processus de réparation au sein des lésions associées à la SP progressive. La compréhension des effets exercés par ces molécules permettra la mise au point de nouvelles méthodes visant à les neutraliser et à favoriser ainsi la remyélinisation.
Identification des lymphocytes B pathogènes chez un modèle animal d’auto-immunité du système nerveux central et détermination de la susceptibilité de ces cellules à la déplétion sous l’effet de médicaments Yodit Tesfagiorgis Université de l’Ouest de l’Ontario Bourse de stagiaire de recherche – Ph. D. Mécanismes Pathologiques (mécanismes de progression) Le projet en question consiste à déterminer quelles activités exercées dans tout l’organisme, et plus particulièrement, dans le cerveau et la moelle épinière, par des cellules immunitaires appelées lymphocytes B contribuent à l’apparition et à la gravité de la SP.
Étude du rôle de l’expression du PPARd par les cellules microgliales dans le contexte de l’EAE Ellinore Doroshenko Réseau universitaire de santé de Toronto, Institut de recherche de l’Hôpital général de Toronto Bourse de stagiaire de recherche – M. Sc. Mécanismes Pathologiques (mécanismes de progression) Le projet en question porte essentiellement sur les cellules de la microglie, cellules immunitaires présentes dans le cerveau et dans la moelle épinière, et consiste à examiner leur activité chez un modèle murin (souris) d’une maladie comparable à la SP.
Mémoire et cognition sociale chez les personnes ayant reçu un diagnostic de SP durant l’enfance Tracy Fabri Université York Bourse de stagiaire de recherche – M. Sc. Prise en charge des symptômes et qualité de vie L'auteure du projet en question a pour but d’examiner la relation qui existe entre la mémoire et l’identification de l’expression des émotions chez des personnes qui ont la SP depuis l’enfance et d’évaluer dans quelle mesure le volume de l’amygdale (région du cerveau qui facilite la réaction de l’organisme à un danger quelconque et qui régule la mémoire et la reconnaissance des expressions faciales qui traduisent les émotions) influe sur cette relation.
Évaluation des liens entre les anomalies structurelles et fonctionnelles des voies optiques dans le contexte de la démyélinisation chez les jeunes : potentiels évoqués visuels obtenus à la suite d’une stimulation magnétique du cortex et tomographie en cohérence optique (TCO) Riyeon Kim Hôpital pour enfants malades Bourse de stagiaire de recherche – M. Sc. Élaboration de traitements et d’outils cliniques Le projet en question consiste à examiner, à l'aide des potentiels évoqués visuels, les anomalies de la fonction visuelle provoquées par les lésions que subissent les voies optiques et qui sont observées chez les personnes atteintes de SP. Il permettra d’enrichir le corpus de connaissances sur les marqueurs de l’activité de cette maladie en vue de la réalisation d’autres essais cliniques.