Société canadienne de la sclérose en plaques

Travaux subventionnés par la Société de la SP

Filtre Filtres sélectionnés : Réparation/remyélinisation

Caractérisation des rôles neuroprotecteurs des protéines de type bHLH (basic helix-loop-helix) baptisées Npas4 et ARNT2 dans le contexte de la neurodégénérescence inflammatoire liée à la sclérose en plaques

Résumé : La sclérose en plaques (SP) est une maladie qui entraîne la détérioration de fibres nerveuses et la mort de neurones dans le cerveau et la moelle épinière. On ignore quelles molécules régulent les mécanismes destructeurs sous-jacents à la SP. L’équipe de recherche se propose : d’évaluer comment... Lire l'article dans son intégralité

Importance des lésions myéliniques et axonales liée à l’âge : mécanismes, prévention et traitements prospectifs dans le contexte de la sclérose en plaques progressive

Résumé : L’âge est l’un des principaux facteurs associés à l’évolution de la forme cyclique de la sclérose en plaques (SP) vers une forme progressive de cette maladie. Les espèces réactives de l’oxygène aux effets destructeurs qui sont activées chez les personnes atteintes de SP peuvent jouer un rôle... Lire l'article dans son intégralité

Faire de l’exercice pour retrouver la capacité de marcher et favoriser la régénération du système nerveux : essai comparatif à répartition aléatoire consistant à déterminer l’importance de l’intensité de l’exercice

Résumé : De nouvelles données de recherche indiquent que le cerveau des personnes atteintes de sclérose en plaques (SP) conserve ses capacités de réparation et de réorganisation et que les exercices aérobiques semblent contribuer à la préservation des tissus du système nerveux central (cerveau et moelle... Lire l'article dans son intégralité

Hiérarchie des inhibiteurs dans le microenvironnement des lésions aux fins de la remyélinisation : association d’un nouveau traitement ciblant le SNC à l’exercice physique en vue de favoriser la réparation

Résumé   : La sclérose en plaques (SP) est la conséquence d’une activité anormale des cellules immunitaires qui prennent pour cible la myéline (gaine protectrice des fibres nerveuses) et les oligodendrocytes (cellules du système nerveux central [SNC] qui produisent la myéline) et qui endommagent ceux-ci... Lire l'article dans son intégralité

Open navigation