Société canadienne de la sclérose en plaques

Travaux subventionnés par la Société de la SP

Filtre Filtres sélectionnés : Colombie-Britannique

Caractérisation des rôles neuroprotecteurs des protéines de type bHLH (basic helix-loop-helix) baptisées Npas4 et ARNT2 dans le contexte de la neurodégénérescence inflammatoire liée à la sclérose en plaques

Résumé : La sclérose en plaques (SP) est une maladie qui entraîne la détérioration de fibres nerveuses et la mort de neurones dans le cerveau et la moelle épinière. On ignore quelles molécules régulent les mécanismes destructeurs sous-jacents à la SP. L’équipe de recherche se propose : d’évaluer comment... Lire l'article dans son intégralité

Compréhension du rôle mécanistique de l’infection latente produite par le virus d’Epstein-Barr dans l’étiologie de la sclérose en plaques

Résumé : La recherche tend à indiquer que le virus d’Epstein-Barr (VEB), soit l’agent causal de la mononucléose infectieuse, serait un facteur déclencheur de la sclérose en plaques (SP). Les mécanismes régissant la SP chez les personnes ayant contracté le VEB sont inconnus. L’équipe de recherche se... Lire l'article dans son intégralité

Importance des effets des anomalies diffuses de la substance blanche sur l’incapacité et la progression de la sclérose en plaques : données issues de l’imagerie et de l’immunologie

Résumé On a recours à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) pour observer le cerveau des personnes atteintes de SP. Les lésions neuronales, caractérisées par une grande intensité lumineuse, sont courantes chez ces personnes et sont facilement visibles sur les clichés d’examen d’IRM. L’IRM permet... Lire l'article dans son intégralité

Caractérisation des voies inflammatoires et neurodégénératives qui sous-tendent l’expression clinique de la sclérose en plaques progressive primaire

Contexte : Afin d’élaborer des traitements contre la sclérose en plaques (SP) plus efficaces que ceux dont nous disposons actuellement, les chercheurs doivent approfondir leur compréhension des mécanismes biologiques qui sous-tendent la vulnérabilité à la SP et la progression de cette maladie. Ils doivent... Lire l'article dans son intégralité

Open navigation