Société canadienne de la sclérose en plaques

Travaux subventionnés par la Société de la SP

Filtre Filtres sélectionnés : Ontario

Étude comparative à double insu sur l’emploi de l’Adderall XR (gélules de sels mixtes d’amphétamine à libération prolongée) dans le traitement des troubles cognitifs chez les personnes atteintes de SP

Résumé La sclérose en plaques est à l’origine de troubles de la mobilité, de l’équilibre et de la vue. Elle peut aussi avoir des répercussions sur la fonction cognitive. Plus particulièrement, la SP réduit souvent la vitesse de traitement de l’information, soit la capacité à intégrer et à interpréter... Lire l'article dans son intégralité

Prise en charge de la douleur et de la neuro-inflammation en fonction du cycle circadien dans le contexte de l’encéphalomyélite allergique expérimentale

Résumé : La douleur chronique, qui touche plus de 50 % des personnes atteintes de sclérose en plaques (SP), est associée non seulement à l’inflammation dans le cerveau et la moelle épinière caractéristique de cette maladie, mais aussi au rythme circadien (cycle de 24 h). Les premiers travaux de recherche... Lire l'article dans son intégralité

Essai pilote : ultrasons focalisés sous contrôle IRM pour le traitement des tremblements réfractaires associés à la sclérose en plaques

Résumé  : Près de 60 p. 100 des personnes atteintes de sclérose en plaques (SP) présentent des tremblements, et de 3 à 15 p. 100 d’entre elles sont en proie à des incapacités modérées ou marquées liées à ces tremblements. Les tremblements peuvent retentir sur la qualité de vie des personnes atteintes... Lire l'article dans son intégralité

L’âge en tant que facteur de risque de progression de la sclérose en plaques : évaluation des interactions entre les cellules immunitaires et le microbiote dans le contexte de la sclérose en plaques

Résumé : La présente étude de recherche porte sur les facteurs moléculaires et cellulaires qui stimulent la progression de la sclérose en plaques (SP). L’auteure vise à comprendre les effets de l’âge et du microbiote intestinal sur la progression de la SP à l’aide d’un nouveau modèle animal et d’échantillons... Lire l'article dans son intégralité

Stimulation électrique fonctionnelle sur vélo stationnaire dans la prise en charge des troubles de la mobilité chez les personnes atteintes de SP

Résumé : Il a été démontré que l’exercice est efficace pour améliorer la mobilité des personnes atteintes de sclérose en plaques (SP). Cela dit, bon nombre des études qui ont porté sur le sujet n’ont pas été menées auprès de personnes qui avaient de grandes difficultés à marcher. La stimulation électrique... Lire l'article dans son intégralité

Sous étude de cohorte consacrée aux personnes atteintes de sclérose en plaques depuis l’enfance (nouveau volet de l’étude de cohorte prospective canadienne relative à la progression de la SP – CanProCo)

Résumé L’apparition de la SP chez des enfants ou des adolescents avant que ceux-ci atteignent l’âge de 18 ans – soit durant une période cruciale de développement et de maturation cognitive – a des répercussions considérables sur la vie de ces jeunes et celle de leur famille. Il est donc de la plus grande... Lire l'article dans son intégralité

Approche novatrice et adaptable de réadaptation faisant appel à la robotique, destinée à améliorer la fonction des membres supérieurs chez les personnes atteintes de SP

Résumé  : La détérioration de la fonction motrice des mains est chose courante chez les personnes atteintes de sclérose en plaques (SP), et l’incapacité de mener à bien les activités quotidiennes élémentaires qui en découle peut aboutir à une perte d’autonomie et à une diminution de la qualité de vie... Lire l'article dans son intégralité

Effets thérapeutiques d’un antagoniste de la molécule Mir-145-5p chez des souris atteintes d’une maladie semblable à la sclérose en plaques

Contexte : La sclérose en plaques (SP) est une maladie dans le contexte de laquelle la gaine des fibres nerveuses (myéline) est détériorée par le système immunitaire. Cette affection peut entraîner des troubles de la coordination et une paralysie partielle. La gaine de myéline est produite par un type... Lire l'article dans son intégralité

Greffe de cellules souches mésenchymateuses – Étude sur le potentiel d’une thérapie cellulaire contre les formes inflammatoires de la SP

Résumé Les propriétés uniques des cellules souches font de l’utilisation de celles-ci une voie prometteuse en matière de traitements visant à atténuer l’activité de la SP et à régénérer les tissus du système nerveux central endommagés par celle-ci. Les cellules souches mésenchymateuses (CSM) sont des... Lire l'article dans son intégralité

Unraveling Immune cell

Chercheurs principaux : Mme Jennifer Gommerman, Ph. D. (Université de Toronto) Dr Alexandre Prat (Université de Montréal) Description de l’étude : La chercheuse espère ainsi mettre au jour le processus de transition entre la SP cyclique (poussées-rémissions) et la SP progressive secondaire (SPPS) et... Lire l'article dans son intégralité

Open navigation