Société canadienne de la sclérose en plaques

Priorité : prendre soin des aidants


Doug vit avec la SP depuis plus de dix ans.

« Ma femme Teresa est le pilier de la famille. Elle n’hésite pas à se libérer de son travail pour me conduire et m’accompagner à mes consultations médicales ou à mes séances de traitement. Elle prend soin de moi, et je souhaite que le gouvernement reconnaisse le rôle vital qu’elle joue au sein de notre famille. . . je veux qu’on réserve un meilleur traitement à ma proche aidante. »



  1. Le gouvernement fédéral doit rendre entièrement remboursables le crédit d’impôt pour aidants naturels et le crédit d’impôt pour aidants familiaux afin d’assurer un revenu de base aux personnes qui sacrifient une partie non négligeable de leur temps et de leur salaire pour s’occuper d’un être cher aux prises avec la SP ou des incapacités.
  2. Le gouvernement fédéral doit augmenter les montants versés au titre du crédit d’impôt pour aidants naturels ou du crédit d’impôt pour aidants familiaux afin d’alléger l’immense fardeau financier que portent les aidants du Canada.
  3. Les gouvernements provinciaux et territoriaux doivent, eux aussi, soutenir les proches aidants en proposant à ces derniers des crédits d’impôt pour aidant entièrement remboursables, à l’instar du gouvernement du Manitoba.