Société canadienne de la sclérose en plaques

Fondation pour la recherche scientifique sur la sclérose en plaques

La Fondation pour la recherche scientifique sur la SP (FRSSP) a été créée en 1973 avec un investissement initial de 1 000 $. Au fil des ans et principalement grâce à l’apport financier de généreux donateurs de la Société de la SP, elle est devenue la plus importante fondation du monde vouée exclusivement au financement de la recherche sur la SP. La Fondation a pour but de subventionner de vastes études novatrices et transformatrices sur la sclérose en plaques qui dépassent la portée du programme général de subventions de recherche de la Société de la SP. Elle soutient en particulier des études interdisciplinaires de grande envergure qui favorisent la collaboration entre les centres de recherche et permettent d’accélérer l’approfondissement des connaissances sur la SP et l’élaboration de traitements contre cette maladie. À titre d’exemple d’études de ce genre, mentionnons l’essai clinique sur les cellules souches, annoncé récemment par la FRSSP, la recherche sur la SP progressive et l’étude en cours sur la SP pédiatrique.

La FRSSP offre présentement une subvention d’équipe visant à financer des travaux sur la SP effectués par des chercheurs du Canada, au sein d’établissements canadiens, en collaboration avec d’autres experts en SP de notre pays et de l’étranger. Ces travaux suscitent des échanges fréquents de connaissances, de données et de méthodes de recherche et contribuent à la formation scientifique des jeunes chercheurs. La subvention d’équipe a pour but de soutenir la recherche transformatrice qui pourrait s’avérer hautement bénéfique à la collectivité de la SP dans les domaines scientifique et socioéconomique et sur le plan de la santé.

États financiers

Un cabinet comptable canadien indépendant, PricewaterhouseCoopers, vérifie chaque année les états financiers de la Fondation pour la recherche scientifique sur la SP. Le grand public et tous ceux qui nous soutiennent peuvent consulter nos états financiers audités ci-joints ou en faire la demande au 1 866 922 6065.

États financiers vérifiés 2015 (PDF : 170 Ko)

ADMINISTRATEURS DE LA FONDATION POUR LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE SUR LA SCLÉROSE EN PLAQUES

2015 ‐ 2016

DIRIGEANTS

PRÉSIDENT
Mme Nancy Love, Toronto, Ontario
Directrice, NLo Strategies Inc.

Lorsque mon fils a reçu un diagnostic de sclérose en plaques, je me suis donné la mission suivante : faire tout ce qui est en mon pouvoir, même faire l’impossible pour contribuer à la découverte d’un remède contre cette maladie. Ayant eu la chance de rencontrer de nombreux chercheurs spécialisés en SP, je suis impressionnée par l’ampleur et la profondeur de la recherche menée au Canada sur cette maladie ainsi que par le nombre d’études consacrées à celle-ci dans notre pays. Qu’elle ait pour thème les cellules souches, l’élaboration de nouveaux traitements, l’imagerie médicale, la génétique, la cognition ou la qualité de vie, la recherche est un sujet qui me passionne. Aussi, je suis convaincue que mon fils assistera à la découverte d’un remède contre la SP de son vivant.

J’ai principalement grandi à Ottawa, en Ontario, mais j’ai également résidé à London, à Edmonton, à Calgary et à Toronto. Je me sens passionnément canadienne! Même si je me considère comme une éternelle étudiante, je compte à mon actif un diplôme spécialisé en administration des affaires, obtenu à l’École de commerce Richard Ivey de l’Université Western. Je dirige actuellement la société d’investissement NLo Strategies Inc., établie à Toronto.


TRÉSORIER
M. Daniel Larouche, Montréal, Québec
Président, Larouche Consultant inc.
@Laroucheconsult

Je suis né à Rouyn-Noranda, ville minière du nord du Québec. Mon ex-conjointe est atteinte de sclérose en plaques. Après avoir terminé mes études en économie à l’Université d’Ottawa et ma formation en gestion à HEC Montréal, j’ai entamé une carrière en recherche économique, principalement dans les secteurs de la santé et de l’énergie. Ensuite, je me suis orienté vers les communications, en me spécialisant dans les communications en situation de crise. À présent, je suis le président de ma propre société de conseil, Larouche Consultant inc., et je me réjouis de compter parmi les membres du conseil d’administration de la Fondation pour la recherche scientifique sur la SP.




SECRÉTAIRE

M. Robert Decker, Oakville, Ontario
Gestionnaire de portefeuille à la retraite
@DeckerBob

Ma femme vit avec la sclérose en plaques depuis 1984. Je m’intéresse particulièrement aux initiatives de recherche en lien avec les habitudes de vie et le bien-être, car dans le cas de ma femme, l’adoption d’un mode de vie actif s’est révélée bénéfique.

Je suis né à London, en Ontario, mais j’ai vécu à Vancouver, à Winnipeg et à Kitchener ainsi qu’au New Jersey et dans l’Ohio, avant de m’établir à Mississauga, puis à Oakville, où je réside actuellement. Après avoir travaillé dans le secteur des assurances, je suis retourné aux études à l’Université York, où j’ai obtenu une maîtrise en administration des affaires (MBA). J’ai ensuite travaillé comme gestionnaire de portefeuille pour un certain nombre de sociétés avant de monter mon propre cabinet de gestion d’actifs pour investisseurs institutionnels, Aurion Capital, en 1996. Maintenant à la retraite, je suis heureux de siéger au conseil d’administration de la Fondation pour la recherche scientifique sur la SP.


ADMINISTRATEURS

M. Dwight Duncan, Toronto, Ontario
Conseiller stratégique principal, McMillan LLP
@DwightDuncan

J’aimerais que nous assistions à la découverte d’un remède contre la SP de notre vivant. L’incidence de la SP au Canada par rapport au reste du monde est une question qui m’interpelle particulièrement. Je suis originaire de Windsor, en Ontario, et je détiens un baccalauréat en économie de l’Université McGill ainsi qu’un baccalauréat en finances et une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’Université de Windsor, laquelle m’a également décerné un doctorat honorifique en droit. Durant près de vingt-cinq ans, j’ai rempli un certain nombre de mandats publics électifs dans le cadre de divers postes, notamment à titre de vice-premier ministre et de ministre des Finances au sein du gouvernement de l’Ontario. Présentement, je travaille pour le cabinet McMillan LLP comme conseiller d’affaires, en plus de siéger au conseil d’administration d’une variété d’entreprises commerciales et d’organismes sans but lucratif.


Mme Diana Joseph, Calgary, Alberta
Présidente, Westman Charitable Foundation

J’ai reçu un diagnostic de sclérose en plaques à l’âge de 33 ans. Ma fille ainsi que l’une de mes grands-mères vivent, elles aussi, avec cette maladie. Ma fille et moi-même avons bénéficié des retombées de la recherche. Ma qualité de vie et ma capacité à m’impliquer de façon efficace découlent directement de la recherche et de l’éducation, et je crois que la SP cessera bientôt d’être un mystère.

Je suis née à Edmonton, en Alberta, et je vis actuellement à Calgary. Avant de prendre ma retraite, j’ai été présidente et propriétaire de Wen-Di Interiors ainsi que vice-présidente de Jayman BUILT. Nommée femme entrepreneure canadienne de l’année en 1996, classée au palmarès de femmes entrepreneures du Canada et lauréate du prix « Women of Vision » dans la catégorie réservée aux services communautaires et à la philanthropie en 2005, j’occupe actuellement le poste de présidente de la Westman Charitable Foundation et je continue d’être active dans le cadre de nombreuses activités en lien avec le secteur des affaires.


M. David Mindell, Vancouver, Colombie-Britannique
Président, Western Corporate Enterprises Inc.

Parmi les gens qui me sont proches, nombreux sont ceux qui ont un lien personnel avec la sclérose en plaques. Par ailleurs, je suis actionnaire des Services alimentaires A&W, lesquels jouent un rôle actif au chapitre de la collecte de fonds au profit des personnes atteintes de SP. La recherche portant sur les cellules souches me passionne, et j’espère que les travaux menés dans ce domaine auront des retombées importantes pour les gens qui vivent avec la SP. Originaire de New York, aux États-Unis, et titulaire d’un baccalauréat de l’Université de la Colombie-Britannique, j’ai fondé, acheté et vendu un certain nombre d’entreprises par le passé, et je poursuis mes activités dans le secteur des affaires, d’un bout à l’autre de l’Amérique du Nord, en qualité d’investisseur et de propriétaire de sociétés.




M. Joseph Randell,
Dartmouth, Nouvelle-Écosse
Président et chef de la direction, Chorus Aviation Inc.
@JosephDRandell

Bon nombre de mes proches sont atteints d’une forme cyclique ou progressive de sclérose en plaques, et le fait d’être un témoin direct de ce que vivent ces derniers m’a incité à agir pour stopper cette maladie. Je trouve encourageants les progrès réalisés au chapitre de la lutte contre la SP. Je suis également très enthousiaste quant aux initiatives qui consistent à élaborer des traitements à partir des résultats de la recherche fondamentale, notamment en ce qui concerne les avancées accomplies récemment dans le domaine des cellules souches.

Originaire de Corner Brook (Terre-Neuve-et-Labrador), je détiens un baccalauréat en génie industriel, obtenu avec mention, de l’Université Dalhousie, en Nouvelle-Écosse, ainsi qu’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l'Université Memorial de Terre-Neuve. Ayant effectué presque toute ma carrière dans l’industrie du transport aérien, j’ai été amené à m’engager dans divers stades du développement d’entreprises, y compris la création, la croissance, la restructuration et la diversification.


M. Cory Turner, Vaughan, Ontario
Président, Spicers Canada

Ayant d’abord reçu un diagnostic de SP cyclique en 2005, je dois maintenant composer avec une forme progressive secondaire de SP, dont je parviens à surmonter les effets tout en conciliant mes responsabilités professionnelles liées à Spicers et mes engagements envers ma famille, établie à Las Vegas, au Nevada. Productivité personnelle, optimisme et gratitude sont les principaux ingrédients de ma démarche consistant à relever quotidiennement les défis posés par la SP. Le fait d’investir dans la découverte de traitements contre les formes progressives de cette affection m’enthousiasme au plus haut point, et ce, non parce que je suis moi-même atteint de SP progressive, mais parce que le courage dont font preuve chaque jour les nombreuses personnes aux prises avec ce type de SP constitue pour moi une véritable source d’inspiration.

Originaire de la Nouvelle-Écosse, j’ai grandi dans le nord de l’Alberta, notamment à Edmonton et à Fort McMurray. Titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université de Calgary depuis 1994, j’ai mené toute ma carrière au service de Spicers Canada en occupant divers postes dans les secteurs de l’exploitation, des ventes et de la gestion ainsi qu’à l’échelon de la direction.


M. Rick Waugh, Toronto, Ontario
O.C., retraité

Nombreux sont les membres de ma famille et mes amis qui ont un lien personnel avec la SP. Je m’intéresse à tous les efforts déployés dans le domaine de la recherche en SP qui contribueront à améliorer la qualité de vie des personnes aux prises avec la SP et, ultimement, à stopper cette maladie. Originaire de Winnipeg, au Manitoba, j’ai obtenu un baccalauréat spécialisé en commerce à l’Université du Manitoba ainsi qu’une maîtrise en administration des affaires (MBA) à l’Université York. Banquier à la retraite, j’occupe actuellement le poste de président du conseil des gouverneurs de l’Université York et je m’implique activement dans divers domaines de la philanthropie, et ce, principalement par l’entremise de la Fondation de la famille Waugh.


Membres d’office

Mme Valerie Hussey
Présidente, Société canadienne de la SP, Toronto, Ontario
Éditrice à la retraite et ancienne propriétaire de Kids Can Press

Mon fils avait 23 ans lorsqu’il a reçu un diagnostic de sclérose en plaques. J’ai un intérêt marqué pour la recherche axée sur les moyens de stopper la progression de la SP. J’espère que, tout au long de sa vie, mon fils sera en mesure de prendre en charge adéquatement la maladie chronique dont il est atteint, sans avoir à subir les effets dévastateurs de la SP.

Après avoir obtenu un baccalauréat en littérature anglaise, avec mineure en éducation, à l’Université de l’État de New York à Buffalo, j’ai travaillé dans le secteur de l’édition scolaire jusqu’à ce que je devienne éditrice et copropriétaire de Kids Can Press, chef de file de l’édition de livres pour enfants au Canada. Aujourd’hui à la retraite, j’ai le grand plaisir de siéger au conseil d’administration de la Fondation pour la recherche scientifique sur la SP.

M. Bruce Richmond
Président sortant, Fondation pour la recherche scientifique sur la sclérose en plaques, Toronto, Ontario
Retraité et ancien directeur général délégué, Deloitte

L’engagement auprès des collectivités est pour moi une véritable passion qui s’est développée tout au long de ma carrière et qui m’a amené à soutenir les personnes aux prises avec la sclérose en plaques. Mon souhait est que nous continuions de financer la recherche primordiale sur la SP au Canada, dans la mesure où notre pays affiche le plus fort taux de SP du monde. Il est de notre responsabilité de stopper cette maladie.

Originaire de Montréal, au Québec, je suis diplômé de l’Université McGill. J’ai travaillé comme comptable agréé, et toute ma carrière professionnelle s’est déroulée au sein de l’entreprise Deloitte. Je suis maintenant à la retraite et j’ai l’honneur d’aider les personnes atteintes de SP en m’impliquant auprès du conseil d’administration de la Fondation pour la recherche scientifique sur la SP.


M. Yves Savoie
Président et chef de la direction, Société canadienne de la SP, Toronto, Ontario
@YMSavoie

La sclérose en plaques a touché plusieurs de mes proches, notamment des amis intimes et des membres de ma famille élargie. En plus d’être le principal porte-parole de la Société canadienne de la SP, je suis un ardent défenseur de l’intégration des personnes handicapées au sein de la collectivité. Parmi les dossiers dans lesquels je me suis beaucoup impliqué figurent la prise en charge des médicaments onéreux, l’amélioration des mesures de soutien aux proches aidants ainsi que l’assouplissement des programmes de sécurité du revenu au profit des personnes touchées par la SP ou toute autre maladie épisodique invalidante.

Natif de Campbellton, au Nouveau-Brunswick, je détiens une maîtrise en gestion de l’Université McGill, une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’Université Concordia et un baccalauréat ès arts en relations internationales de l’Université de Toronto. J’ai également étudié au Collège du Pacifique Lester B. Pearson. Membre du conseil d’administration de la Fédération internationale de la sclérose en plaques et du conseil des normes de Imagine Canada, je fais aussi partie du comité permanent national de la Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP), initiative élaborée par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) en partenariat avec les provinces et les territoires.