Nouvelles récentes sur la recherche en SP

Gilenya – Mise à jour de la monographie

Détails
Le 12 juillet 2012, Santé Canada a apporté des modifications à ses recommandations sur l’utilisation du Gilenya dans le traitement de la forme cyclique de la sclérose en plaques (SP). Afin d’assurer la sécurité des patients, Novartis a ajouté des recommandations à l’étiquette du Gilenya relativement à la surveillance des patients après l’administration de la première dose de ce médicament lorsque ceux-ci présentent des facteurs de risque cardiovasculaire, ainsi qu’à la procédure de reprise du traitement si ce dernier doit être interrompu. Le 24 août 2012, Santé Canada a ajouté de nouvelles recommandations à la monographie du Gilenya afin de réduire le risque de manifestations cardiovasculaires indésirables chez les personnes traitées par ce médicament.

Selon les autres recommandations ajoutées à l’étiquette du médicament, les personnes qui amorcent un traitement par le Gilenya devraient demeurer au cabinet du médecin ou à la clinique au moins six heures après avoir pris la première dose du médicament, de sorte qu’on puisse mesurer leur fréquence cardiaque et leur tension artérielle toutes les heures et ainsi déterminer si ces patients présentent des effets secondaires cardiovasculaires. Un électrocardiogramme (ECG) devrait également être réalisé avant le début du traitement et six heures après la prise de la première dose du médicament.

Les nouveaux critères de sélection des patients reposent également sur certaines considérations cardiovasculaires, ce qui facilitera l’identification des bons candidats au traitement par le Gilenya. La mise à jour des recommandations quant à la surveillance des patients après l’administration de la première dose de ce médicament ne concerne pas les personnes qui prennent déjà du Gilenya, à moins que le traitement ne soit repris après avoir été interrompu.

La nouvelle étiquette du Gilenya recommande de maintenir ou de prolonger la surveillance (même durant la nuit) des patients qui répondent aux critères cliniques établis, après l’administration de la première dose du médicament. Novartis a souligné qu’elle collaborait avec les professionnels de la santé et les cliniques de SP du Canada afin de s’assurer que les nouvelles lignes directrices soient adoptées le plus tôt possible.

Les personnes prenant du Gilenya doivent consulter leur médecin immédiatement si elles présentent des symptômes associés à des problèmes cardiaques tels qu’une perturbation du rythme cardiaque (p. ex. des étourdissements, des palpitations, une douleur thoracique, une diminution du rythme cardiaque ou de l’arythmie). Le cas échéant, les patients ne doivent pas cesser de prendre leur médicament sans en parler d’abord avec leur médecin. Les personnes qui ont des questions sur l’innocuité du Gilenya peuvent communiquer avec le service de soutien aux patients de la société Novartis Pharma Canada inc., au 1 855 745‑5467, ou avec leur médecin prescripteur.

Les personnes qui envisagent d’entreprendre un traitement par le Gilenya doivent en informer leur médecin si elles ont des problèmes cardiaques ou si elles en ont déjà eus par le passé, si elles ont des antécédents de perte de conscience soudaine (évanouissements) ou si elles prennent des médicaments pour des problèmes cardiaques (soit des bêtabloquants ou des inhibiteurs calciques) ou contre l’hypertension.

Open navigation