Nouvelles récentes sur la recherche en SP

Greffe de cellules souches hématopoïétiques dans le traitement de la sclérose en plaques : collaboration entre le CIBMTR et le EBMT visant à favoriser les projets internationaux de recherche clinique

  • Étude canadienne

Afficher ou imprimer ce document dans son format original.

Résumé
Depuis plus de dix ans sont entrepris des essais cliniques sur la greffe de cellules souches hématopoïétiques autologues dans le traitement de la sclérose en plaques (SP). Toutefois, bien que plusieurs études de phase II aient été réalisées ou soient en cours, aucune étude prospective à répartition aléatoire visant précisément à comparer ce type de greffe aux autres traitements proposés pour la SP n’a été menée jusqu’à présent. Pasquini MC, Griffith LM, Arnold DL, Atkins HL, Bowen JD, Chen JT, Freedman MS, Kraft GH, Mancardi GL, Martin R, Muraro PA, Nash RA, Racke MK, Storek J, Saccardi R. Biol Blood Marrow Transplant. 16 août 2010;16(8):1076-1083. Mis en ligne le 18 mars 2010.

Détails
Récemment a été publié le compte rendu d’un congrès qui a rassemblé des médecins nord-américains et européens spécialisés dans les soins aux personnes atteintes de SP, comme des neurologues et des spécialistes de la greffe de moelle osseuse autologue, ainsi que des représentants du centre de recherche internationale sur la greffe de moelle osseuse CIBMTR (Center for International Blood and Marrow Transplant Research) et de l’organisme européen de recherche sur la greffe de moelle osseuse EBMT (European Group for Blood and Marrow Transplantation). Ce rapport comporte les volets suivants : (1) une revue critique des progrès réalisés à ce jour en matière de greffe de cellules souches hématopoïétiques autologues dans le traitement de la SP; (2) un exposé sur les projets de recherche actuels basés sur des registres (y compris des études longitudinales de suivi consacrées au traitement de la SP par greffe de moelle osseuse autologue) ainsi qu’une description du travail d’harmonisation des diverses formes de recherche portant exclusivement sur la SP dont les résultats alimenteront à l’avenir les bases de données du CIBMTR et du EBMT; (3) une présentation des particularités et des contraintes méthodologiques des études cliniques prospectives à répartition aléatoire consacrées à la greffe de moelle osseuse autologue (comparativement aux études portant sur les autres traitements de la SP), comme la faisabilité, l’importance de faire appel à des équipes cliniques multidisciplinaires, la nécessité de recourir à un large échantillon de participants ainsi que la durée du suivi nécessaire à l’évaluation des résultats; et finalement (4) une projection des orientations futures du traitement de la SP par greffe de moelle osseuse autologue.

Avant que soit entrepris un essai clinique multicentrique sur la greffe de cellules souches hématopoïétiques autologues dans le traitement de la SP dont les résultats seraient probants, il importera pour les responsables de cet essai de prendre tout le temps requis pour recruter les membres de l’équipe de recherche, évaluer les propositions de protocoles et prendre en considération les options relatives à l’infrastructure et au soutien logistique nécessaires à la réalisation des travaux. La collaboration internationale, y compris des projets de partenariat avec le CIBMTR et le EBMT, pourrait être utile, voire essentielle au succès d’une étude comparative qui nous apporterait une réponse définitive quant à l’efficacité du traitement de la SP par greffe de moelle osseuse autologue.

Recherche et programmes nationaux
Open navigation