Société canadienne de la sclérose en plaques

Nouvelles récentes sur la recherche en SP

Infection par le SRAS-CoV-2 chez les personnes atteintes de sclérose en plaques : résultats d’une étude et facteurs de risque

  • Étude canadienne
  • Étude financée par la Société de la SP

APERÇU

Un registre nord-américain baptisé COViMS a été mis sur pied dans la foulée de la pandémie de COVID‑19 causée par le nouveau coronavirus afin de permettre à la collectivité scientifique de savoir comment s’en sortent les personnes atteintes de SP qui ont eu la COVID‑19 et de déterminer si certaines caractéristiques propres aux patients ou à la SP entraînent des résultats moindres en matière de santé. Ce registre est financé conjointement par le Consortium of MS Centers (CMSC, consortium de centres spécialisés en SP), la National MS Society (organisme états-unien de la SP) et la Société canadienne de la SP.

RÉSULTATS

Jusqu’ici, les cas de 1 626 personnes atteintes de SP ayant contracté la COVID‑19 ont été documentés dans ce registre. Les données recueillies ont révélé que les personnes qui ont des incapacités relatives à la marche, qui sont incapables de se déplacer ou qui marchent avec aide présentent un risque accru de résultats défavorables liés à la COVID‑19. D’autres facteurs ont également été associés à des résultats moindres, dont le vieillissement, le genre masculin, la race noire, les maladies cardiovasculaires concomitantes, et l’utilisation de corticostéroïdes dans les deux derniers mois. Les données comprises dans ce registre ont été fournies par des professionnels de la santé nord-américains au moins sept jours suivant l’apparition de symptômes caractéristiques d’une infection par la COVID‑19 et après une période suffisamment longue pour permettre le suivi de l’évolution de cette infection. Les résultats ci-dessus sont fondés sur les données qui ont été recueillies du 1er avril 2020 au 12 décembre 2020. La collecte de données se poursuit.

RETOMBÉES

Le fait de savoir qui présente les risques les plus grands de résultats défavorables aidera les gens atteints de SP, les proches aidants et les cliniciens à déterminer quand un suivi attentif s’impose. Cela fait par ailleurs ressortir l’importance de mettre en place des stratégies de prévention adéquates et de favoriser l’adhésion aux mesures de protection de la santé telles que le port du masque et l’éloignement physique.

Article « Outcomes and Risk Factors Associated With SARS-CoV-2 Infection in a North American Registry of Patients With Multiple Sclerosis », publié le 9 mars 2021 dans la revue JAMA Neurology – lien : ici.

« How COViMS Registry Is Clarifying MS COVID-19 Risks » : Amber Salter, MPH, Ph. D. -  Neurology Live ­– vidéo (3 min 15 s) – lien : ici.

Open navigation