Nouvelles récentes sur la recherche en SP

La Société canadienne de la SP réserve un million de dollars pour un essai clinique sur l’IVCC

  • Étude canadienne
  • Étude financée par la Société de la SP

Toronto, Ontario – le 16 septembre 2010 – Le conseil d’administration de la Société canadienne de la sclérose en plaques a approuvé à l’unanimité une motion visant à mettre en réserve 1 million de dollars destinés à financer un essai clinique thérapeutique pancanadien sur l’IVCC et la SP. Lorsqu’un tel essai sera conçu et approuvé, ces fonds lui seront immédiatement affectés.

« Nous voulons passer à l’action rapidement lorsqu’un projet sera justifié et approuvé », dit Yves Savoie, président et chef de la direction de la Société de la SP. « La disponibilité des fonds permettra d’accroître notre capacité d’obtenir les réponses définitives que les personnes atteintes de SP attendent avec grande impatience », ajoute-t-il.

La Société canadienne de la SP espère pouvoir collaborer avec les gouvernements fédéral et provinciaux afin de réunir tous les fonds nécessaires à un essai clinique thérapeutique. Lors de la rencontre des ministres de la Santé, qui a eu lieu à Terre-Neuve, les provinces et les territoires ont tous affirmé que l’IVCC était placée en tête de leurs priorités.

« Nous saluons l’esprit de coopération qu’ont démontré les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux en faisant de l’IVCC un dossier prioritaire en matière de santé dans notre pays, dit M. Savoie. La Société canadienne de la SP est prête à jouer un rôle de premier plan dans la préparation et le financement d’un essai clinique thérapeutique pancanadien scientifiquement rigoureux sur l’IVCC. »

La Société de la SP préconise l’intensification de la recherche sur l’IVCC depuis l’automne 2009, soit au moment où l’hypothèse d’un lien entre l’IVCC et la SP a fait l’objet d’une imposante couverture médiatique. Déjà, la Société canadienne de la SP et la National MS Society (organisme états-unien de la SP) ont annoncé le versement de plus de 2,4 millions de dollars à sept projets de recherche sur le lien potentiel entre l’insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique et la SP.

Plus tôt cet été, le ministre de la Santé du Canada a acquiescé à la recommandation des Instituts de recherche en santé du Canada de former un groupe de travail composé d’experts scientifiques afin de vérifier les résultats des études en cours. Les membres de ce groupe d’experts analyseront les données sur la définition et la nature des obstructions veineuses et tenteront de voir si elles sont reliées à la SP, étant donné que cette information sera essentielle à l’obtention de l’approbation éthique nécessaire à la tenue d’un essai auprès des personnes atteintes de SP.

« La Société de la SP tient à faire tout en son pouvoir pour qu’un éventuel essai soit conçu et mené de manière rigoureuse. Nous continuerons d’accélérer le processus de recherche afin que le potentiel du traitement de l’IVCC dans le cas de la SP soit élucidé le plus rapidement possible », conclut M. Savoie.

Open navigation