Nouvelles récentes sur la recherche en SP

L’étude CanProCo (Canadian Proactive Cohort Study for People Living with MS) est confiée à une équipe de chercheurs renommés

  • Étude canadienne
  • Étude financée par la Société de la SP

Résumé

La Société canadienne de la sclérose en plaques, Biogen Canada et la Fondation Brain Canada ont annoncé le résultat du processus de sélection consistant à désigner l’équipe de recherche qui mènera l’étude de cohorte canadienne relative à la progression de la SP, baptisée CanProCo (Canadian Proactive Cohort Study for People Living with MS).

Détails

Malgré les progrès considérables qui ont été réalisés dans le domaine de la SP au cours des dernières décennies, l’approfondissement des connaissances sur la progression de la SP constitue encore un besoin à combler, tout comme la mise au point de traitements destinés à contrer ce processus. Alors que nous disposons déjà d’options thérapeutiques visant à ralentir l’évolution de la SP, il n’en existe encore aucune qui puisse entraver efficacement la trajectoire de cette progression. Afin que l’évolution de la SP puisse être modifiée, il est primordial que nous parvenions à élucider les mécanismes qui sous-tendent la progression de cette maladie ainsi qu’à déterminer la façon dont interagissent les divers facteurs en cause dans ce processus.

Le Canada figure parmi les pays les plus touchés par la sclérose en plaques et compte certains des chercheurs spécialisés en SP les plus renommés sur la scène internationale. Les bases de données dont il dispose sur la SP sont exhaustives, et le milieu canadien de la recherche axée sur l’étude de cette maladie est le théâtre d’une collaboration bien établie. Notre pays est donc bien placé pour entreprendre une étude de cohorte visant l’approfondissement des connaissances sur le processus évolutif de la SP. C’est pourquoi la Société canadienne de la SP, Biogen Canada et la Fondation Brain Canada ont lancé conjointement un appel de propositions de recherche en vue d’un investissement de plus de sept millions de dollars qui aura pour but la formation, au Canada, d’une cohorte de personnes atteintes de SP dont le suivi durant cinq ans permettra d’étudier la progression de cette maladie. Nous avons donc le plaisir d’annoncer qu’une équipe de chercheurs a été sélectionnée pour mener l’étude de cohorte canadienne relative à la progression de la SP, baptisée CanProCo (Canadian Proactive Cohort Study for People Living with MS).

L’étude CanProCo a été confiée à une équipe de près de 50 chercheurs qui sera dirigée par la Dre Jiwon Oh, de l’Hôpital St. Michael’s. Parmi les collaborateurs de la Dre Oh figurent Mme Shannon Kolind, Ph. D. (Université de la Colombie-Britannique), M. Larry Lynd, Ph. D. (Université de la Colombie-Britannique), le Dr Scott Patten (Université de Calgary), le Dr Alexandre Prat (Centre de recherche du CHUM), M. Roger Tam, Ph. D. (Université de la Colombie-Britannique), ainsi que le Dr Anthony Traboulsee (Université de la Colombie-Britannique). Il est possible d’en savoir davantage sur les membres de cette équipe en consultant le billet consacré à cette étude sur notre blogue.

Les chercheurs qui participeront à l’étude de cohorte mènent leurs activités dans une variété de champs d’investigation, y compris l’épidémiologie, les résultats en matière de santé, l’économie de la santé, l’utilisation des services de soins de santé, l’imagerie et l’immunologie. Le fait de collecter des données sous des angles aussi divers permettra aux chercheurs d’acquérir de nouvelles perspectives sur les facteurs soupçonnés de contribuer à la progression de la SP. Outre la constitution d’un volume de renseignements immense sur l’évolution de la SP, les chercheurs auront pour tâche d’évaluer les effets des traitements ainsi que l’impact d’un diagnostic et d’un traitement précoces sur l’évolution de la maladie, de même que l’incidence de l’activité physique et d’autres interventions non pharmacologiques. Cette étude de cohorte constituera l’occasion d’en savoir plus sur les divers aspects de l’évolution de la SP, à savoir les mécanismes qui sous-tendent ce processus et les facteurs qui contribuent à sa probabilité, les biomarqueurs évocateurs de progression, ainsi que les répercussions de l’évolution de la SP pour les personnes atteintes de cette maladie.

Le suivi à long terme de la progression de la SP permettra aussi la mise sur pied d’une ressource à laquelle auront accès d’autres chercheurs spécialisés en SP et déterminés à poursuivre l’étude des multiples facteurs et mécanismes en cause dans le processus évolutif de cette maladie.

L’objectif global de l’étude de cohorte est l’obtention de données probantes qui influeront sur la pratique clinique et les stratégies thérapeutiques au chapitre de la prise en charge de la SP, et ce, en vue de l’amélioration de la santé, du bien-être et de la qualité de vie des personnes aux prises avec cette maladie. Cette entreprise n’aurait pu devenir réalité sans le concours de nos partenaires, donateurs et sympathisants, dont la détermination se trouve derrière chaque victoire.

Pour en savoir plus sur l’étude de cohorte CanProCo, veuillez consulter la foire aux questions consacrée à celle-ci, de même que notre blogue.

Open navigation