Société canadienne de la sclérose en plaques

Nouvelles récentes sur la recherche en SP

Préoccupations des Canadiens atteints de sclérose en plaques au chapitre de l’accès aux services de soins de santé

  • Étude canadienne

Aperçu. Les personnes qui vivent avec la sclérose en plaques (SP) sont de grands utilisateurs du système de soins de santé et disent souvent devoir composer avec des besoins non satisfaits et divers obstacles quant à l’accès aux soins de santé. Mme Marcia Finlayson, Ph. D., et son équipe de chercheurs ont entrepris de recueillir les points de vue de personnes atteintes de SP en vue de cerner les entraves auxquelles se heurtent ces dernières quant à l’accès aux services de certaines catégories de professionnels de la santé ainsi que leurs préoccupations les plus grandes en ce qui concerne l’accessibilité du système de soins de santé.

Description de l’étude. Ont participé à l’étude dirigée par Mme Finlayson 324 résidents du Canada atteints de SP qui ont fait part de leurs perspectives relativement aux besoins les plus criants au chapitre de l’accès aux soins de santé. Aux fins de leur étude, les chercheurs ont mené une enquête transversale en ligne à partir de l’outil d’évaluation CRM (Concerns Report Methodology), qui leur a permis de catégoriser par ordre d’importance les préoccupations et les motifs de satisfaction rapportés par les participants relativement au système de soins de santé. L’enquête en question portait sur divers sujets, à savoir les interactions avec les fournisseurs de soins de santé, l’abordabilité, l’accessibilité physique, de même que la disponibilité et l’adaptation. La plupart des personnes qui ont pris part à l’étude étaient des femmes (84 %) et présentaient une forme cyclique de SP (73,5 %), et un peu plus de la moitié des participants ont déclaré vivre dans un grand centre urbain (51 %). La majorité des personnes recrutées suivaient un traitement modificateur de l’évolution de la SP (62 %), et 77 % des participants bénéficiaient d’un régime d’assurance maladie complémentaire.

Résultats. L’étude a révélé que presque tous les participants (93 %) étaient pris en charge par un médecin de famille et un neurologue, et 60 % des participants recevaient des soins dans une clinique de SP. Les services et les soins dont les participants déclaraient avoir besoin sans toutefois y avoir accès étaient les services offerts par les ergothérapeutes (pour 19 % des participants), les professionnels de la santé mentale (pour 17 % des participants) et les physiothérapeutes (pour 18 % des participants). Les obstacles les plus fréquemment signalés quant à l’accès à ces fournisseurs de soins étaient le coût (p. ex. absence de couverture par une assurance) et les difficultés à obtenir des rendez-vous (p. ex. manque de disponibilité et carence en matière d’aiguillage). Les participants ont aussi rapporté qu’ils souhaitaient consulter leur neurologue plus souvent qu’ils ne le faisaient (35 % des participants), mais qu’il leur était difficile d’obtenir des rendez-vous (70 % des participants). Les trois plus importantes préoccupations des personnes atteintes de SP quant à l’accès aux soins de santé sont : 1) la disponibilité des fournisseurs de soins de santé exerçant au sein de leur collectivité et ayant une connaissance suffisante de la SP pour guider leurs patients quant à la planification des soins et au recours aux soins ou aux services offerts par d’autres professionnels de la santé; 2) la capacité de maintenir son bien-être en ayant recours à des soins complémentaires (p. ex. massothérapie, yoga, naturopathie ou chiropractie); et 3) la capacité à assumer le coût de séances de physiothérapie ou d’ergothérapie permettant de renforcer le bien-être grâce à des soins de prévention et de maintien.

Retombées. L’étude dont il est ici question a permis de mettre en lumière les préoccupations des Canadiens vivant avec la SP quant à l’accès insuffisant – dans leur collectivité – aux services de professionnels de la santé comptant la SP parmi leurs champs de connaissances. Elle a aussi révélé que, malgré le système de soins de santé public dont dispose notre pays, nos concitoyens aux prises avec la SP peuvent difficilement accéder à des soins ou à des services complémentaires abordables, susceptibles de les aider à accroître et à maintenir leur bien-être. Les renseignements ainsi obtenus sur les besoins et les préoccupations des participants à l’étude constituent des données sur lesquelles il sera possible de s’appuyer pour réformer le système de soins de santé de sorte à rehausser la qualité de vie des personnes atteintes de SP.

Pour en savoir plus à propos de l’étude, veuillez consulter l’article suivant :

Pétrin, Julie et coll. « Prioritizing the healthcare access concerns of Canadians with MS », Multiple sclerosis journal – experimental, translational and clinical, vol. 7,3 20552173211029672, 11 juillet 2021, doi:10.1177/20552173211029672

Soyez à l’affût!

Pour recevoir par courriel les dernières nouvelles sur la recherche en SP, veuillez entrer votre adresse électronique dans le champ ci-dessous :

Afficher le fil RSS
Open navigation