Nouvelles récentes sur la recherche en SP

Une recommandation formulée par le biais du Programme commun d’évaluation des médicaments préconise l’ajout du fingolimod (GilenyaMC) aux listes des programmes de médicaments publics

Résumé
Le 16 novembre 2011, l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé a annoncé que les experts du Programme commun d’évaluation des médicaments (PCEM) recommandaient que le fingolimod (Gilenya) – premier médicament oral modificateur de l’évolution de la SP – soit remboursé en vertu des programmes publics provinciaux et territoriaux de médicaments. En mars 2011, Santé Canada avait approuvé le Gilenya comme traitement de deuxième intention pour les personnes atteintes de SP cyclique ayant eu une réaction inadéquate ou une intolérance aux autres traitements déjà approuvés contre la sclérose en plaques.

Détails
Gilenya est le premier immunomodulateur oral mis au point pour le traitement de la forme cyclique de SP à être homologué au Canada. Depuis le 16 novembre 2011, ce médicament fabriqué par Novartis Pharmaceuticals Canada Inc. fait l’objet d’une recommandation des experts du PCEM selon laquelle il devrait être remboursé dans le cadre des programmes publics provinciaux et territoriaux de médicaments, suivant les critères d’admissibilité énumérés ci-dessous :

  • Au moins un interféron bêta et l’acétate de glatiramère, administrés de manière appropriée pendant toute la durée prescrite, doivent s’être avérés inefficaces chez les patients, ou ces traitements sont contre-indiqués pour ces derniers.
  • Les patients doivent avoir subi au moins deux poussées invalidantes en un an.
  • Les patients doivent présenter un accroissement important du nombre de lésions en T2 en comparaison du résultat obtenu lors d’une IRM précédente ou au moins une lésion mise en évidence au moyen du gadolinium.

De plus, dans leur recommandation, les experts du PCEM préconisent l’arrêt du traitement par le fingolimod pour les patients atteints de SP cyclique chez qui on a constaté :

  • une réduction de moins de 50 % de la fréquence des poussées par rapport à la fréquence initiale après deux ans de traitement,
  • l’atteinte d’un score de 5 sur l’échelle EDSS.

Malgré leur recommandation en faveur du Gilenya, les experts du PCEM ont souligné le coût élevé du médicament et ont fait valoir qu’un prix moindre, comparable à celui des interférons bêta existants, rendrait plus probable un avis moins restrictif que la recommandation actuellement en vigueur. Le coût de base annuel du Gilenya est de 30 992 $ et se compare à celui du natalizumab (Tysabri), lequel s’élève à 33 020 $. Le coût annuel du Gilenya est toutefois plus élevé que celui de l’acétate de glatiramère (Copaxone 15 704 $), de l’interféron bêta-1a (Avonex et Rebif 18 928 $ et 23 036 $) et de l’interféron bêta-1b (Betaseron et Extavia 18 096 $) selon le document publié par le biais du PCEM.


À l’exception du Québec, toutes les provinces fondent leurs

décisions en matière d’assurance-médicaments et de remboursement

sur les recommandations issues du PCEM. En octobre 2011, le

comité chargé de l’évaluation des médicaments au Québec a

recommandé que le Gilenya ne soit pas ajouté à la liste des

médicaments remboursables en raison du coût élevé de ce dernier par

rapport aux bienfaits rapportés à son sujet.



La plupart des personnes atteintes de SP qui bénéficient d’une

assurance-médicaments privée ou collective avaient déjà accès au

Gilenya depuis son approbation par Santé Canada. Comme les critères

de remboursement varient d’un régime à l’autre, les personnes

concernées devraient s’adresser à leur fournisseur

d’assurance-médicaments pour en savoir davantage au sujet de la

prise en charge du Gilenya.



La Société canadienne de la SP travaille en étroite collaboration

avec les gouvernements provinciaux et territoriaux dans l’espoir de

les voir prendre rapidement une décision favorable au remboursement

du Gilenya en vertu de leur régime d’assurance-médicaments

public.



Pour consulter l’annonce initiale de la Société de la SP faite en mars 2011 à propos du Gilenya, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://mssociety.ca/fr/recherche/medmmo_20110310.htm.


Pour en savoir davantage sur le sujet du présent bulletin,

n’hésitez pas à communiquer avec le bureau de la division de votre

région, au 1 800 268‑7582. La Société canadienne de la SP

continuera de communiquer toute nouvelle information sur les

décisions des gouvernements provinciaux et territoriaux relatives

au Gilenya.

Open navigation