Nouvelles récentes sur la recherche en SP

Vitamine D et sclérose en plaques

Afficher ou imprimer ce document dans son format original.

\

Résumé

Certaines études sur la répartition géographique de la sclérose en plaques ont laissé supposer qu’un apport suffisant en vitamine D contribuait à prévenir la sclérose en plaques (SP). Mais ce n’est que tout récemment que la relation entre diverses mesures du niveau de vitamine D (provenant, entre autres, de l’exposition au soleil et de l’alimentation) et le risque de SP a fait l’objet d’études rigoureuses.

Dans l’ensemble, les résultats de ces études militent en faveur d’un effet protecteur de la vitamine D, mais certaines incertitudes subsistent, et de nombreuses questions attendent toujours des réponses : Quels sont les mécanismes de protection de la vitamine D? De quelle manière certaines variations génétiques modifient-elles cet effet? La vitamine D peut-elle influer sur l’évolution de la SP? Ascherio A.; Munger K.L.; Simon K.C. Lancet Neurol. 2010 Jun; 9(6):599-612

Recherche et programmes nationaux
Open navigation