Société canadienne de la sclérose en plaques

Vatélizumab

Généralités:

  • Autre dénomination : SAR339658 (Genzyme)
  • Voie d’administration : intraveineuse
  • Classe thérapeutique : anticorps monoclonal humanisé
  • Traitement émergent contre : la SP cyclique
  • Stade du programme de recherche : essais cliniques de phase II

Mode d’action

Le vatélizumab se lie à VLA-2, soit un récepteur situé à la surface des lymphocytes activés (cellules immunitaires dont l’activité est destructrice dans le contexte de la SP) et intervenant dans la liaison entre ces lymphocytes et le collagène. On ignore le mode d'action du vatélizumab, mais on croit qu'il agit en bloquant les récepteurs VLA 2. Le vatélizumab empêcherait ainsi les lymphocytes de se lier au collagène dans les zones d’inflammation, ce qui atténuerait la cascade inflammatoire chez les personnes atteintes de SP.

Travaux de recherche et résultats

L'essai EMPIRE de phase II en est à l’étape du recrutement de personnes atteintes d’une forme cyclique (poussées-rémissions) de SP. Diverses doses de vatélizumab seront administrées aux participants durant 12 semaines, et un suivi de 92 semaines sera effectué. Cette étude comporte deux objectifs principaux : 1) mesurer la capacité du médicament, comparativement à celle d’un placébo, à réduire le nombre cumulatif de lésions dans le système nerveux central, révélées par l’IRM, et 2) établir une relation dose-réponse. Les objectifs secondaires de l’essai concernent l’évaluation de l’innocuité et de la tolérabilité du médicament. On prévoit que ces travaux seront terminés en avril 2018.

Effets secondaires signalés

Les effets secondaires du vatélizumab ne seront connus qu’au terme de l’étude EMPIRE en cours.

Références

TSUNODA, I. et coll. « Modulation of experimental autoimmune encephalomyelitis by VLA-2 blockade », Brain Pathol., 2007, 17(10):45-55.

WERR, J. et coll. « Integrin alpha(2)beta(1) (VLA-2) is a principal receptors used by neutrophils for locomotion in extravascular tissue », Blood., 2000, 95(5):1804-9.