Société canadienne de la sclérose en plaques

Parler de la SP


Dévoiler le diagnostic est un choix très personnel, mais il faut savoir que les conjoints, la famille et les amis peuvent aider à accepter la nouvelle situation et à apprendre à vivre avec elle.

Il peut aussi s’avérer bénéfique de partager ses sentiments avec ouverture et respect pour les autres stratégies d’adaptation. Cela dit, vous pouvez prendre le temps de choisir les personnes à qui vous vous confierez : à vous de décider si vous pouvez en parler à de simples connaissances ou à vos collègues de travail, en particulier si vous venez de recevoir le diagnostic et n’avez pas encore bien absorbé la nouvelle.

Certaines personnes vous témoigneront de la compréhension et pourront même aller jusqu’à vous offrir une aide pratique et du soutien affectif qui pourraient vous être précieux. D’autres, par contre, ne réagiront peut-être pas aussi bien. Il convient donc de vous préparer aux deux éventualités. Si vous décidez d’en parler, vous pouvez commencer par expliquer brièvement la maladie et les effets qu’elle a présentement sur vous.

C’est à vous de voir si vous souhaitez ou pas annoncer la nouvelle à vos simples connaissances, si jamais le sujet est abordé au cours d’une conversation. Cette décision vous revient, mais il n’est alors probablement pas nécessaire de fournir des explications détaillées.

Étant donné que la SP est une maladie complexe, vous vous sentirez peut-être plus à l’aise pour en parler lorsque vous serez mieux renseigné sur le sujet. D’aucuns peuvent vous poser de nombreuses questions, tandis que d’autres n’en poseront pas. Vous ne pourrez pas répondre à toutes les questions, et personne ne s’attend à cela non plus.

Pour vous guider dans vos échanges avec vos proches, vous pouvez utiliser la brochure intitulée La SP : ses effets sur vous et sur ceux qui vous sont chers. Vous pouvez également leur recommander la lecture de ce document.