Société canadienne de la sclérose en plaques

Parler de la SP avec ses enfants

Sherri Allen a reçu un diagnostic de SP en février 2002. Elle est mère de deux enfants et vit à Surrey, en Colombie-Britanique, où elle mène une vie active. Sherri fait du bénévolat dans le cadre d’un programme de soutien par les pairs.

Bon nombre de parents se demandent quand et comment ils devraient mettre leurs enfants au courant du diagnostic et ce qu’ils devraient leur dire exactement. Il importe avant tout que les parents soient décidés à s’ouvrir à leurs enfants. La tâche ne sera peut-être pas facile, mais les enfants ont vite fait de percevoir les changements d’humeur et de remarquer les symptômes physiques du parent malade. S’ils ne comprennent pas ce qui se passe, ils peuvent imaginer toutes sortes de choses.

Vu que les parents connaissent bien leurs enfants, ils sont les mieux placés pour adapter leurs explications à la personnalité de chacun, à leur âge et à leur niveau de maturité. Certains parents peuvent décider de réunir la famille pour aborder le sujet, tandis que d’autres préfèrent attendre qu’il surgisse de lui-même, par exemple lorsqu’un enfant parlera d’un changement observé chez le parent atteint de SP et posera des questions.

Pour atténuer nombre de craintes des enfants et des adolescents et aider la famille à s’adapter à la vie avec la SP, les parents devront maintenir les voies de communication ouvertes et encourager leurs enfants à poser des questions et à partager leurs sentiments.