Société canadienne de la sclérose en plaques

Médicaments modificateurs de l’évolution de la maladie

Les médicaments modificateurs de l’évolution de la SP (immunomodulateurs) agissent sur les mécanismes pathologiques sous-jacents de la sclérose en plaques. Ciblant certains aspects du processus inflammatoire, ils semblent diminuer la fréquence et la gravité des poussées, réduire le nombre de nouvelles lésions du cerveau et de la moelle épinière mises en évidence par l’IRM et ralentir l’accumulation des incapacités.

En raison de leur mode d’action, ces médicaments sont indiqués dans le traitement des personnes atteintes d’une forme cyclique de SP ou d’une forme progressive secondaire accompagnée de poussées. Malheureusement, aucun d’eux n’a encore été approuvé pour le traitement de la forme progressive primaire de la SP, caractérisée d’emblée par une progression continue.

Les traitements faisant appel aux immunomodulateurs, habituellement suivis de manière prolongée, s’avèrent le meilleur moyen actuel de ralentir l’évolution naturelle de la SP. Pour décider de recourir ou non à un médicament contre la SP, il faut tenir compte de divers facteurs comme le style de vie, le mode d’évolution de la maladie, les effets indésirables connus des immumodulateurs et les risques et bienfaits potentiels de chacun d’eux.

Changement de traitement

Les personnes atteintes de SP devraient discuter de la prise en charge de la maladie avec leur neurologue pour déterminer si le fait de changer de médicament constitue une option appropriée, selon leurs antécédents médicaux et leurs objectifs de traitement. Compte tenu du nombre important de traitements proposés actuellement contre la SP ainsi que du fait que chacun des médicaments concernés peut avoir son propre mode d’action, il importe que ces personnes abordent avec leur médecin les options de prise en charge à envisager dans leur cas.

Marque
(dénomination commune)

Indications approuvées par Santé Canada

Mode d’administration et posologie
AubagioMD

(tériflunomide)
Genzyme, a Sanofi company

SP cyclique (poussées-rémissions) Un comprimé de 14 mg tous les jours

Cliquez ici pour consulter la liste des effets indésirables les plus fréquents.

AvonexMD

(interféron bêta-1a)
Biogen Canada

SP cyclique (poussées-rémissions)

SP progressive secondaire accompagnée de poussées


Syndrome clinique isolé (SCI)

Une injection intramusculaire de 30 µg par semaine

Cliquez ici pour consulter la liste des effets indésirables les plus fréquents.

BetaseronMD

(interféron bêta-1b)
Bayer HealthCare Pharmaceuticals

SP cyclique (poussées-rémissions)


SP progressive secondaire accompagnée de poussées
SCI

Une injection sous-cutanée de 250 µg tous les deux jours

Cliquez ici pour consulter la liste des effets indésirables les plus fréquents.


CopaxoneMD

(acétate de glatiramère)
Teva Neuroscience

SP cyclique (poussées-rémissions)

SCI

Une injection sous-cutanée de 20 mg tous les jours ou 40 mg trois fois par semaine.

Cliquez ici pour consulter la liste des effets indésirables les plus fréquents.

ExtaviaMD

(interféron bêta-1b)
Novartis Pharmaceuticals Canada Inc.

SP cyclique (poussées-rémissions)

SP progressive secondaire accompagnée de poussées
SCI

Une injection sous-cutanée de 250 µg tous les deux jours

Cliquez ici pour consulter la liste des effets indésirables les plus fréquents.

GilenyaMC

(fingolimod)
Novartis Pharmaceuticals Canada Inc.

SP cyclique (poussées-rémissions)

Recommandé aux personnes qui ne répondent pas bien aux autres traitements modificateurs de l’évolution de la SP ou qui ne les tolèrent pas.

Une capsule de 0,5 mg tous les jours

Cliquez ici pour consulter la liste des effets indésirables les plus fréquents.

LemtradaMC

(alemtuzumab)
Genzyme, a Sanofi company

SP cyclique (poussées-rémissions)

Administré en présence de signes d’activité de la SP chez des personnes n’ayant pas bien répondu aux autres traitements modificateurs de l’évolution de la SP.
Une perfusion intraveineuse quotidienne de 0,5 mg pendant cinq jours consécutifs, la première année du traitement, puis une perfusion quotidienne de 0,5 mg pendant trois jours consécutifs, la seconde année du traitement

Cliquez ici pour consulter la liste des effets indésirables les plus fréquents.

PlegridyMC
(interféron bêta-1a)

Biogen Canada

SP cyclique (poussées-rémissions) Une injection sous-cutanée de 125 µg une fois toutes les deux semaines.

Cliquez ici pour consulter la liste des effets indésirables les plus fréquents.

RebifMD

(interféron bêta-1a)
EMD Serono Canada Inc.

SP cyclique (poussées-rémissions)

SP progressive secondaire accompagnée de poussées
SCI

Une injection sous-cutanée de 44 µg trois fois par semaine ou une injection sous-cutanée de 22 µg trois fois par semaine

Médicament aussi offert dans une seringue préremplie.

Cliquez ici pour consulter la liste des effets indésirables les plus fréquents.

TecfideraMC

(diméthylfumarate)
Biogen Canada

SP cyclique (poussées-rémissions) Deux capsules de 120 mg, deux fois par jour ou une capsule de 240 mg, deux fois par jour

Cliquez ici pour consulter la liste des effets indésirables les plus fréquents.

TysabriMD (natalizumab)


Biogen Canada

SP cyclique (poussées-rémissions)

Recommandé chez les personnes qui ne répondent pas bien aux autres traitements modificateurs de l’évolution de la SP ou qui ne les tolèrent pas.

Une perfusion intraveineuse de 300 mg toutes les quatre semaines

Cliquez ici pour consulter la liste des effets indésirables les plus fréquents.


Note :

SCI = syndrome clinique isolé

IRM = imagerie par résonancemagnétique

Coût des médicaments et remboursement

Le coût de base annuel des traitements modificateurs de l’évolution de la SP (immunomodulateurs) varie considérablement, soit de 20 000 $ à 50 000 $. Le coût réel d’un traitement dépend de divers facteurs : médicament prescrit, posologie, prix établi selon le programme d’assurance-médicaments provincial ou privé, frais additionnels payés à la pharmacie ou à la clinique, frais d’exécution d’ordonnance. Les montants de remboursement et les critères d’admissibilité varient d’une province à l’autre. La Société de la SP tente par tous les moyens de s’assurer que les personnes qui pourraient bénéficier de ces médicaments y ont accès.

Le Programme commun d’évaluation des médicaments (PCEM) de l’ Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS) est une initiative pancanadienne dont le mandat est de procéder à une analyse objective et rigoureuse de l’efficacité et de la rentabilité de médicaments et des observations de patients à leur sujet. C’est sur la base des recommandations du PCEM, publiées par l’ACMTS, que les instances provinciales responsables des régimes d’assurance médicaments prennent leurs décisions relativement au remboursement des médicaments dans le cadre de ces programmes. Selon les provinces, il peut s’écouler de 8 à 24 mois entre la demande initiale et les recommandations finales. Il est à noter que le Québec procède lui-même à ses évaluations, indépendamment du PCEM.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les médicaments modificateurs de l’évolution de la SP ou sur la prise en charge de cette maladie, veuillez consulter votre médecin ou communiquer avec la Société canadienne de la sclérose en plaques, au 1 800 268‑7582.