Société canadienne de la sclérose en plaques

Avonex

AvonexMD (interféron bêta-1a)

Numéros d’identification du médicament : 02237770; 02269201 pour les seringues préremplies
Biogen Canada

Avonex est un type de protéine appelé « interféron bêta », obtenu à partir de cellules de mammifères, au moyen de techniques de recombinaison de l’ADN (série de procédés utilisés pour réunir des segments d’ADN). L’interféron bêta est produit naturellement dans l’organisme, en réponse à l’action de divers facteurs déclencheurs, dont les virus.

Indications et usage clinique

Avonex est indiqué pour le traitement :

  1. de la forme cyclique (poussées-rémissions) de la SP, dans le but de freiner la progression de la maladie, de diminuer la fréquence des poussées de SP et de réduire le nombre et le volume des lésions cérébrales mises en évidence par l’imagerie par résonance magnétique (IRM).
  2. le traitement des personnes dont l’état risque d’évoluer vers une SP cliniquement certaine (SPCC). Il est administré dans le but de retarder l’apparition de cette maladie et de diminuer le nombre et le volume des lésions cérébrales actives révélées par l’IRM.

Avonex ne peut être prescrit qu’aux patients dont l’état risque d’évoluer vers une SPCC et qui, de plus, présentent des lésions cérébrales mises en évidence par l’IRM. De plus, avant d’instituer un traitement par Avonex, il convient d’éliminer toute autre maladie possible.

Aucune étude appropriée ni bien contrôlée n’a été effectuée sur la prise d’Avonex par les femmes enceintes.

On ne sait donc pas si ce médicament est excrété dans le lait maternel.

Administration et posologie

Avonex est administré par auto-injections intramusculaires (dans un muscle), une fois par semaine. Ce médicament est présenté dans des seringues préremplies (Avonexmd PS) ou des auto-injecteurs préremplis (Avonexmd Pen). La dose recommandée d’Avonex est de 30 µg, une fois par semaine.

Mode d’action

Avonex exerce ses effets en bloquant l’activité de certaines cellules immunitaires et en limitant leur passage dans le système nerveux central, où celles-ci participent à la réaction inflammatoire et s’attaquent à la myéline (gaine isolante qui protège les fibres nerveuses et favorise leur bon fonctionnement).

Effets indésirables

Les effets indésirables les plus fréquents d’Avonex comprennent des symptômes pseudogrippaux (fatigue, frissons, fièvre, douleurs musculaires et sudation) et des réactions au point d’injection.

Cette liste d’effets indésirables d’Avonex est partielle. Veuillez consulter la monographie de produit d’Avonex pour connaître les effets indésirables potentiellement graves de ce médicament. Il importe que les personnes atteintes de SP discutent avec leur médecin des effets indésirables de tout médicament qu’elles envisagent de prendre (*Santé Canada, monographie de produit d’Avonex).

Anticorps neutralisants

Chez certaines personnes traitées par l’interféron bêta, il y a production d’anticorps neutralisants. On ne sait pas toutefois si ces anticorps « neutralisent » complètement les bienfaits cliniques du traitement, quoique certaines études aient montré qu’une augmentation de leur nombre était associée à une diminution de l’efficacité du médicament. Le nombre d’anticorps observé chez les personnes traitées par Avonex est moindre que celui qui a été mesuré chez les personnes traitées par les autres interférons bêta. Les recherches se poursuivent dans ce domaine ainsi que sur la mise au point d’une méthode normalisée permettant de déceler ces anticorps.

Essais cliniques

Essais cliniques sur la SP cyclique (poussées-rémissions)

Étude MSCRG : Multiple Sclerosis Collaborative Research Group Study (Étude du groupe de recherche coopérative sur la sclérose en plaques)Dans le cadre de cet essai, 301 personnes présentant une forme cyclique (poussées-rémissions) de SP ont été traitées par Avonex à une dose de 30 μg, une fois par semaine, ou ont pris un placebo (substance inactive), pendant plus de deux ans. Selon les résultats de l’étude, Avonex a permis d’allonger la période de temps écoulé avant une progression soutenue des incapacités; la proportion de patients dont les incapacités avaient progressé a été réduite de 37 % (21,97 % contre 34,9 %). Avonex a également réduit la fréquence annuelle des poussées de 18 % à 32 %, comparativement au placebo, ainsi que le nombre de lésions cérébrales mises en évidence par l’IRM1.

Essais cliniques auprès de personnes ayant subi un épisode unique de troubles neurologiques évocateurs de la SP

Étude CHAMPS : Controlled High-Risk Subjects Avonex Multiple Sclerosis Prevention Study (Étude contrôlée sur Avonex dans la prévention de la SP chez des personnes présentant un risque élevé de SP)
Les auteurs de cette étude avaient pour but de voir si Avonex pouvait réduire le taux d’apparition d’une SP cliniquement certaine chez les personnes ayant présenté un seul épisode de troubles neurologiques évoquant la SP (p. ex. un trouble lié au nerf optique, au cervelet ou à la moelle épinière), mais chez qui on n’avait pas encore diagnostiqué la SP. Au total, 383 personnes ont été traitées par Avonex ou ont reçu un placebo durant une période allant jusqu’à trois ans. Le traitement par Avonex a entraîné une réduction de 44 % du risque de subir une seconde poussée dans le cours de cette période de trois ans2.

Remboursement du coût

Le coût du traitement par Avonex s’élève à environ 20 000 $ par année. Une bonne partie du coût du médicament peut être remboursée aux personnes qui répondent aux critères de prescription, et ce, en vertu de régimes d’assurance privée ou collective ou de programmes de médicaments provinciaux.

Programme d’information sur le médicament

Les personnes atteintes de SP peuvent communiquer avec les services de soutien de Biogen en composant le 1 855 MSONE-00 ou le 1 855 676-6300.

Références

1. JACOBS, L. D., D. L. COOKFAIR, R. A. RUDICK et coll., MULTIPLE SCLEROSIS COLLABORATIVE RESEARCH GROUP (MSCRG – Groupe de recherche coopérative sur la sclérose en plaques). « Intramuscular interferon beta-1a for disease progression in relapsing multiple sclerosis », Ann Neurol, vol. 39, 1996, p. 285-294.

2. JACOBS, L. D., R. W. BECK, J. H. SIMON et coll., CHAMPS STUDY GROUP (Groupe de l’étude CHAMPS). « Intramuscular interferon beta-1a therapy initiated during a first demyelinating event in multiple sclerosis », N Engl J Med, vol. 343, 2000, p. 898-904.

AvonexMD est une marque déposée de Biogen Canada Inc.