Société canadienne de la sclérose en plaques

Lemtrada

LemtradaMC (alemtuzumab)
Numéro d’identification du médicament : 02418320
Genzyme Canada

Le Lemtrada est un médicament utilisé en monothérapie pour le traitement des personnes atteintes de SP cyclique (poussées-rémissions) chez qui les examens cliniques et les résultats d’imagerie montrent des signes d’activité de la maladie. Administré par voie intraveineuse, le traitement par le Lemtrada vise à réduire la fréquence des poussées et à retarder la progression des incapacités physiques.

Indication et usage clinique

Le Lemtrada (alemtuzumab) est indiqué pour le traitement des adultes atteints de SP cyclique (poussées-rémissions) chez qui les examens cliniques et les résultats d’imagerie montrent des signes d’activité de la maladie. Ces personnes doivent également avoir présenté une réponse inadéquate à l’interféron bêta ou à tout autre immunomodulateur.

Le traitement par le Lemtrada doit être amorcé et supervisé par un neurologue spécialisé dans le traitement de la SP, au fait des profils d’innocuité et d’efficacité du Lemtrada.

Les profils d’innocuité et d’efficacité du Lemtrada chez les jeunes de moins de 18 ans et chez les personnes de plus de 65 ans ne sont toujours pas connus.

L’emploi du Lemtrada n’est pas recommandé chez les femmes enceintes. Les femmes en âge de procréer doivent quant à elles recourir à une méthode de contraception fiable durant les séries de traitement et pendant les quatre mois qui suivent chacune d’elles. Aucune donnée ne permet de conclure que le Lemtrada peut être excrété dans le lait maternel, mais un risque existe.

Le Lemtrada est contre-indiqué chez les personnes qui : présentent une hypersensibilité à l’alemtuzumab ou à l’un des composants du Lemtrada ou de son contenant; sont infectées par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH); sont atteintes de tuberculose en phase active ou latente; présentent de graves infections actives; ont un cancer actif; reçoivent un traitement antinéoplasique ou immunosuppresseur; ont des antécédents de leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP).

Le Lemtrada n’a pas été approuvé pour le traitement des personnes qui ont présenté un syndrome clinique isolé (SCI) ou qui sont atteintes d’une forme progressive de SP. Si vous souhaitez en savoir plus sur les options thérapeutiques approuvées pour le SCI et les traitements contre la SP progressive, informez-vous auprès de votre médecin ou de la Société canadienne de la SP, au 1 800 268-7582.

Administration et posologie

Le Lemtrada est administré par perfusion intraveineuse, à raison de 12 mg par perfusion. Chaque perfusion dure environ quatre heures. Pendant la première série de traitement, les patients reçoivent une perfusion par jour pendant cinq jours. La seconde série de traitement est administrée un an plus tard, à raison d’une perfusion par jour pendant trois jours.

Aucun traitement n’est administré entre les deux séries de perfusions.

Mode d’action

L’alemtuzumab (Lemtrada) est un anticorps monoclonal, c’est-à-dire une protéine qui se lie à un site unique (qu’on appelle antigène) à la surface d’une cellule. Ainsi, l’alemtuzumab se lie à un antigène, à savoir la protéine CD52, présente en grande concentration à la surface de certaines cellules du système immunitaire. Le mode d’action de l’alemtuzumab dans le contexte de la SP n’est pas entièrement élucidé. On croit toutefois que les effets immunomodulateurs de ce médicament reposent sur une déplétion des lymphocytes (globules blancs), suivie d’une repopulation lymphocytaires.

Effets indésirables*

Les effets indésirables les plus courants du Lemtrada comprennent des réactions associées à la perfusion (maux de tête, éruptions cutanées, fièvre, nausée, urticaire, démangeaisons, insomnie, frissons et bouffées vasomotrices) ainsi que des infections (rhinopharyngite et infection des voies urinaires et des voies respiratoires supérieures).

Parmi les autres effets indésirables très courants figurent les effets secondaires suivants : dorsalgie, douleur aux articulations, douleur aux bras ou aux jambes, toux, rhume, frissons, mal de gorge ou douleur à la bouche, sensation de fatigue, ecchymoses, sensation de picotements, diarrhée.

Cette liste d’effets indésirables du Lemtrada est partielle. Veuillez consulter la monographie de produit du Lemtrada pour connaître les effets indésirables potentiellement graves de ce médicament. Il importe que les personnes atteintes de SP discutent avec leur médecin des effets indésirables de tout médicament qu’elles envisagent de prendre (*Santé Canada, monographie de produit du Lemtrada).

Essais cliniques

CARE MS I
Au terme de la phase III d’une étude d’innocuité et d’efficacité visant à comparer l’interféron bêta-1a à l’alemtuzumab (anticorps monoclonal humanisé provoquant la lyse des lymphocytes) comme traitement de première intention pour les personnes atteintes d’une forme cyclique (poussées-rémissions) de SP n’ayant jamais été traitées auparavant, l’alemtuzumab s’est montré plus efficace que l’interféron bêta-1a.

CARE MS II
Selon les résultats de la phase III d’une autre étude d’innocuité et d’efficacité de l’alemtuzumab comparé à l’interféron bêta-1a menée auprès de personnes atteintes de SP qui avaient subi des poussées malgré la prise d’un immunomodulateur de première intention (interféron bêta-1a ou acétate de glatiramère), l’alemtuzumab serait plus efficace que l’interféron bêta-1a pour diminuer le taux de poussées et ralentir la progression de l’incapacité.

Remboursement du coût

Le coût du Lemtrada s’élève à 11 964 $ par flacon. Le Lemtrada est offert aux Canadiens atteints de SP cyclique (poussées-rémissions) qui ont déjà fait l’essai d’un médicament modificateur de l’évolution de la SP. Le remboursement du Lemtrada est assuré par de nombreux régimes privés d’assurance et par le régime d’assurance médicaments provincial du Québec.

Jusqu’à présent, seuls les provinces de l’Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, de l’Ontario, du Québec, de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick ont ajouté Lemtrada à leur liste de médicaments remboursables.

Pour en savoir plus, veuillez vous adresser à votre médecin. Vous pouvez aussi lui demander de composer le 1 855 671-2663 pour savoir comment on peut adhérer au programme SP en tandemmc.

Programme d’information sur le médicament

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Lemtrada, veuillez vous adresser à l’équipe du programme de soutien « SP en tandemMC » de Genzyme Canada, au 1 855 MS1‑2ONE
(1 855 671‑2663). Nous vous invitons enfin à vous adresser à votre médecin pour obtenir des réponses aux questions qui concernent les diverses options thérapeutiques existantes pour le traitement de la SP.

Références

Jeffrey A. Cohen*, Alasdair J. Coles*, Douglas L. Arnold, Christian Confavreux, Edward J. Fox, Hans-Peter Hartung, Eva Havrdova, Krzysztof W. Selmaj, Howard L. Weiner, Elizabeth Fisher, Vesna V. Brinar, Gavin Giovannoni, Miroslav Stojanovic, Bella I. Ertik, Stephen L. Lake, David H. Margolin, Michael A. Panzara et D. Alastair S. Compston, pour les chercheurs qui ont participé à l’étude CARE-MS. The Lancet, diffusion en ligne avant impression, 1er novembre 2012; doi.org/10.1016/ S0140-6736(12)61769-3.

Alasdair J. Coles, Cary L. Twyman, Douglas L. Arnold, Jeffrey A. Cohen, Christian Confavreux, Edward J. Fox, Hans-Peter Hartung, Eva Havrdova, Krzysztof W. Selmaj, Howard L. Weiner, Tamara Miller, Elizabeth Fisher, Rupert Sandbrink, Stephen L. Lake, David H. Margolin, Pedro Oyuela, Michael A. Panzara et D. Alastair S. Compston, pour les chercheurs qui ont participé à l’étude CARE-MS II*. The Lancet, diffusion en ligne avant impression, 1er novembre 2012; doi:10.1016/S0140-6736(12)61768-1.

LemtradaMD est une marque déposée de Genzyme, a Sanofi company