Société canadienne de la sclérose en plaques

Plegridy

PlegridyMC (interféron bêta-1a)
Numéro d’identification du médicament (DIN) : 02444399 (seringues préremplies ou auto-injecteurs préremplis)
Biogen Canada

PlegridyMC (peginterféron bêta-1a) est une forme pégylatée d’interféron bêta-1a. La pégylation est un processus qui permet de prolonger la demi-vie d’un médicament et, par conséquent, de réduire la fréquence d’administration de celui-ci. L’interféron bêta est produit naturellement dans l’organisme dans le cadre de la réponse immunitaire en présence de substances étrangères.

Indications et usage clinique

Plegridy est indiqué pour le traitement de la forme cyclique (poussées-rémissions) de la SP, dans le but de freiner l’aggravation des incapacités et de réduire la fréquence des poussées.Les profils d’innocuité et d’efficacité de Plegridy chez les personnes atteintes d’une forme progressive (primaire ou secondaire) de sclérose en plaques n’ont pas encore été établis.

Ils ne sont pas connus non plus chez les jeunes de moins de 18 ans et les adultes de plus de 65 ans.

Par ailleurs, aucune étude appropriée ni bien contrôlée n’a été effectuée sur la prise de Plegridy par les femmes enceintes. On ne sait donc pas si ce médicament est excrété dans le lait maternel.

Administration et posologie

Plegridy est administré par voie sous-cutanée (sous la peau), une fois toutes les deux semaines. Ce médicament est présenté dans des seringues préremplies (Plegridy PS) ou des auto-injecteurs préremplis (Plegridy Pen).

La dose recommandée de Plegridy est de 125 µg toutes les deux semaines.

Mode d’action

Bien qu’on ne connaisse pas encore le mécanisme d’action exact de Plegridy, on croit que ce médicament exerce ses effets en bloquant l’activité de certaines cellules immunitaires et en limitant leur passage dans le système nerveux central, où celles-ci participent à la réaction inflammatoire et s’attaquent à la myéline (gaine isolante qui protège les fibres nerveuses et favorise leur bon fonctionnement).

Effets indésirables*

Les effets indésirables les plus fréquents de Plegridy comprennent des symptômes pseudogrippaux (fatigue, frissons, fièvre, douleurs musculaires et sudation) ainsi que des réactions au point d’injection (rougeur ou démangeaisons).

Cette liste d’effets indésirables de Plegridy est partielle. Veuillez consulter la monographie de produit de Plegridy pour connaître les effets indésirables potentiellement graves de ce médicament. Il importe que les personnes atteintes de SP discutent avec leur médecin des effets indésirables de tout médicament qu’elles envisagent de prendre (*Santé Canada, monographie de produit de Plegridy).

Essais cliniques

Essais cliniques sur la SP cyclique (poussées-rémissions)

ADVANCE
Les patients ayant participé à cet essai ont été répartis aléatoirement pour recevoir Plegridy (à raison de 125 µg par injection sous-cutanée toutes les deux ou quatre semaines) ou un placebo (médicament inactif). Les données issues de la première année ont montré que Plegridy, à raison d’une dose toutes les deux semaines, a réduit de manière significative le taux annualisé de poussées, soit de 36 %, comparativement au placebo. Le traitement par Plegridy a également réduit de manière significative, soit de 38 %, le risque d’aggravation des incapacités physiques découlant des poussées – comme l’ont constaté les chercheurs au moyen de l’échelle élaborée d’incapacités de Kurtzke (ÉÉIK) – ainsi que le nombre de nouvelles lésions ou de lésions actives observées à l’IRM, par rapport au placebo. Durant la deuxième année de l’essai ADVANCE, tous les patients ont reçu Plegridy (ceux qui recevaient le placebo ont été assignés au groupe traité par Plegridy toutes les deux ou quatre semaines). Les résultats relevés après deux ans concordaient avec ceux qui avaient été observés la première année.

ATTAIN
Cette étude de prolongation de deux ans portait sur 1 468 patients atteints de SP qui ont poursuivi leur traitement par Plegridy sur une période allant jusqu’à trois ans. Les résultats de l’étude ont montré que l’administration de Plegridy par injection sous-cutanée à raison de 125 µg toutes les deux semaines a continué d’améliorer les résultats, y compris le taux annualisé de poussées, la proportion de patients chez qui une poussée est survenue, la proportion de patients dont l’évolution de la maladie a été confirmée après 24 semaines et les résultats obtenus à l’IRM au cours d’une période de trois ans. Les résultats de l’étude ont démontré l’innocuité et l’efficacité à long terme de Plegridy.

Remboursement du coût

Le prix de Plegridy n’est pas encore connu. La Société de la SP communiquera de l’information à ce sujet dès qu’elle en aura connaissance. Plegridy fait actuellement l’objet d’une évaluation par l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé, dans le cadre du Programme commun d’évaluation des médicaments (PCEM), en vue de son remboursement en vertu des régimes d’assurance-médicaments provinciaux au Canada (à l’exception de celui du Québec). L’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESS) procédera à l’évaluation du médicament pour le Québec, indépendamment du PCEM.

Programme d’information sur le médicament

Les personnes atteintes de SP peuvent communiquer avec les services de soutien de Biogen en composant le 1 855 MSONE-00 ou le 1 855 676-6300.

Changement de traitement

Les personnes atteintes de SP devraient discuter de la prise en charge de la maladie avec leur neurologue pour déterminer si le fait de changer de médicament constitue une option appropriée, selon leurs antécédents médicaux et leurs objectifs de traitement. Compte tenu du nombre important de traitements proposés actuellement contre la SP ainsi que du fait que chacun des médicaments concernés peut avoir son propre mode d’action, il importe que ces personnes abordent avec leur équipe soignante les options de prise en charge à envisager dans leur cas.

Références

CALABRESI, P. A. et coll. « Pegylated interferon beta-1a for relapsing-remitting multiple sclerosis (ADVANCE): a randomised, phase 3, double-blind study », The Lancet, 2014; 13: 657-665.

ARNOLD, D. L. et coll. « Effect of peginterferon beta-1a on MRI measures and achieving no evidence of disease activity: results from a randomized controlled trial in relapsing-remitting multiple sclerosis », BMC Neurology, 2014; 14: 240.

PlegridyMC est une marque de commerce de Biogen Canada inc.