Société canadienne de la sclérose en plaques

Tecfidera

Tecfidera™ (diméthylfumarate)
Numéro d’identification du médicament : 02404508
Biogen Canada

Le Tecfidera (connu auparavant sous l’abréviation BG-12) est un médicament oral employé dans le traitement de la forme cyclique (poussées-rémissions) de la sclérose en plaques (SP). Il s'agit du seul composé utilisé dans le traitement de la SP capable d'activer la voie Nrf2, laquelle constitue un mécanisme central de défense cellulaire.

Indications et usage clinique

Le Tecfidera est recommandé en monothérapie contre la forme cyclique de la SP dans le but de réduire la fréquence des poussées et de retarder la progression de l'incapacité.

La prescription de ce médicament doit être réservée aux médecins expérimentés dans le diagnostic et la prise en charge de la SP.

Le Tecfidera est contre-indiqué chez les personnes qui présentent une hypersensibilité à ce médicament, à l’un des composants du produit ou du contenant. Les personnes atteintes de SP devraient consulter leur médecin pour savoir si le Tecfidera constitue pour eux une option thérapeutique.

Le profil d'innocuité et d'efficacité du Tecfidera chez les jeunes de moins de 18 ans et chez les adultes de plus de 65 ans n'est toujours pas connu.

Aucune étude clinique adéquate et bien menée n’a encore eu cours sur le Tecfidera chez les femmes enceintes ou allaitantes. On ne sait donc pas si ce médicament est excrété dans le lait maternel.

Le Tecfidera n’a pas été approuvé pour le traitement des personnes qui ont présenté un syndrome clinique isolé (SCI) ou qui sont atteintes d’une forme progressive de SP. Si vous souhaitez en savoir plus sur les options thérapeutiques approuvées pour le SCI et les traitements contre la SP progressive, informez-vous auprès de votre médecin ou de la Société canadienne de la SP, au 1 800 268-7582.

Mode d’action

Bien qu'on ne connaisse pas encore le mécanisme d'action exact du Tecfidera, on croit que ce médicament inhibe des cellules et des molécules immunitaires et qu'il aurait des propriétés antioxydantes ayant un effet protecteur contre les lésions du cerveau et de la moelle épinière. Le Tecfidera pourrait modifier la façon dont le système immunitaire agit au sein de l’organisme, protégeant ainsi le cerveau et la moelle épinière contre l’apparition de nouvelles lésions.

Administration et posologie

Le Tecfidera est administré par voie orale et peut être pris avec ou sans nourriture. La posologie initiale établie pour le Tecfidera consiste en deux capsules de 120 mg, deux fois par jour, pour une dose quotidienne totale de 240 mg, durant sept jours. La posologie habituelle recommandée après sept jours est de deux capsules de 240 mg par jour, pour une dose quotidienne totale de 480 mg.

Effets indésirables

Parmi les effets secondaires de ce médicament, citons les bouffées vasomotrices et les troubles gastriques, que les patients sont plus susceptibles d’éprouver lorsqu’ils commencent à prendre le Tecfidera (généralement durant le premier mois de traitement). Dans la plupart des cas, les symptômes sont d’une intensité légère à modérée et tendent à disparaître au fil du temps. Parmi les troubles gastriques associés au Tecfidera figurent les maux suivants : diarrhée, nausée, douleurs gastriques ou crampes de l’estomac, vomissements et indigestion.

Les patients doivent cesser de prendre le Tecfidera et obtenir une assistance médicale d’urgence s’ils présentent les symptômes suivants : bouffées vasomotrices et enflure du visage, des lèvres, de la bouche ou de la langue, essoufflement, respiration sifflante ou troubles respiratoires.

En octobre 2014, lors d’un essai clinique dont le but était d’évaluer les effets au long cours du traitement par le Tecfidera chez des patients atteints de SP, on a diagnostiqué chez l’un des participants une leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP). Cette personne prenait du Tecfidera depuis quatre ans et demi lorsqu’on a observé chez elle une diminution du nombre des lymphocytes (lymphopénie), effet indésirable connu de ce traitement. On a par la suite établi qu’elle souffrait de LEMP. Cette personne est décédée des suites de complications associées à une pneumonie.

Les professionnels de la santé doivent suivre de près les personnes traitées par le Tecfidera afin de déceler tout signe ou symptôme évocateur de la LEMP. Il importe aussi d’effectuer un hémogramme et une numération leucocytaire avant d’amorcer le traitement par le Tecfidera, puis à intervalles de 6 à 12 mois et quand l’état clinique du patient le justifie.

Cette liste d’effets indésirables du Tecfidera est partielle. Veuillez consulter la monographie de produit du Tecfidera pour connaître les effets indésirables potentiellement graves de ce médicament. Il importe que les personnes atteintes de SP discutent avec leur médecin des effets indésirables de tout médicament qu’elles envisagent de prendre (*Santé Canada, monographie de produit du Tecfidera).

Essais cliniques

Étude DEFINE: Determination of the Efficacy and Safety of Oral Fumarate in Relapsing-Remitting MS (Détermination de l’efficacité et de l’innocuité du fumarate oral chez les personnes atteintes de SP cylcique)

Les auteurs de l'étude DEFINE cherchaient, d'une part, à déterminer si les participants traités par le BG-12 étaient moins nombreux à subir des poussées que ceux qui prenaient un placebo et, d'autre part, à établir les profils d'innocuité et de tolérabilité du BG-12. Les critères d'évaluation secondaires comprenaient la progression de l'incapacité, la fréquence des poussées et l'activité de la maladie, mesurée par l'IRM. À deux ans, les participants qui avaient subi des poussées étaient significativement moins nombreux dans le groupe traité par le BG-12 que dans le groupe témoin (placebo). Les objectifs secondaires, qui incluaient une diminution du taux annualisé de poussées et une réduction du risque d'aggravation confirmée de l'incapacité mesurée par l'échelle élaborée des incapacités de Kurtzke (échelle EDSS), ont aussi été atteints : diminution significative du taux annuel de poussées (évaluée à 53 %); diminution significative du nombre de lésions cérébrales détectées par l'IRM (évaluée à 90 % pour les lésions rehaussées par Gd et à 85 % pour les lésions en T2); ralentissement de la progression de l'incapacité selon l'échelle EDSS (évalué à 38 %). [GOLD et coll., N Engl J Med., 2012 Sep 20; 367(12): 1098-107.]

Étude CONFIRM : Comparator and an Oral Fumarate in Relapsing-Remitting Multiple Sclerosis (Étude comparée d’un fumarate oral auprès de personnes atteintes de SP cyclique)

Les auteurs de l’étude CONFIRM avait pour objectif principal de voir si le BG-12 pouvait diminuer le taux annuel moyen de poussées de SP après deux ans de traitement. Figuraient au nombre des critères d'évaluation secondaires la progression de l'incapacité, les effets du médicament sur la proportion de personnes qui subissaient des poussées et le degré d'activité de la maladie mesuré par l'IRM. L'innocuité et la tolérabilité du BG-12 ont également été évaluées.

Les résultats de l'étude CONFIRM ont montré que le taux annuel moyen de poussées chez les personnes traitées par le BG-12 était inférieur à celui des témoins (placebo). Des réductions significatives ont également été observées quant aux objectifs secondaires, en l'occurrence une diminution de l'activité de la maladie, mesurée par l'IRM, et une réduction du nombre de patients ayant subi des poussées parmi ceux qui prenaient du BG-12, comparativement aux témoins. Par contre, la progression de l'incapacité n'a pas été réduite de manière significative dans le groupe, traité comparé au groupe témoin. [FOX et coll., N Engl J Med., 2012 Sep 20; 367(12): 1087-97]

Remboursement du coût

Le traitement par Tecfidera coûte environ 23 000 $ par année. Une bonne partie du coût du médicament peut être remboursée aux personnes qui répondent aux critères de prescription, et ce, en vertu de régimes d’assurance privée ou collective ou de programmes de médicaments provinciaux. Jusqu’à présent, le Yukon et les provinces de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, de l’Ontario, du Québec, de la Nouvelle-Écosse, de Terre-Neuve-et-Labrador, du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Edouard ont ajouté le Tecfidera à leur liste de médicaments remboursables.

Programme d’information sur le médicament

Les personnes atteintes de SP peuvent communiquer avec les services de soutien de Biogen en composant le 1 855 MSONE-00 ou le 1 855 676‑6300.

Références

GOLD, R., L. KAPPOS, D. L. ARNOLD et coll. « Placebo-controlled phase 3 study of oral BG-12 for relapsing multiple sclerosis », N Engl J Med., 2012 Sep 20; 367(12): 1098-107.

FOX., R. J., D. H. MILLER, J. T. PHILLIPS et coll. « Placebo-controlled phase 3 study of oral BG-12 or glatiramer in multiple sclerosis », N Engl J Med., 2012 Sep 20; 367(12): 1087-97.

TecfideraMC est une marque déposée de Biogen Canada Inc.