Société canadienne de la sclérose en plaques

Prise en charge des symptômes de la SP

Symptôme

Prise en charge

Nom des médicaments

Troubles vésicaux ou urinaires

Antispasmodiques urinaires

Onabotulinumtoxine A (Botox)
Flavoxate (Urispas)
Imipramine (Tofranil)
Mirabégron (Myrbetriq)
Oxybutynine (Ditropan)
Succinate de solifénacine (Vesicare)
Toltérodine (Detrol)

Promoteurs du flux urinaire

Tamsulosine (Flomax)
Prazosine (Minipress)
Darifénacine (Enablex)

Antibiotiques utilisés contre les infections urinaires

Ciprofloxacin (Cipro)
Nitrofurantoïne (Macrodantin)
Sulfaméthoxazole (Bactrim*, Septra)

Agent diminuant la production d’urine

Desmopressine (DDAVP)

Cathétérisme intermittent ou à demeure

À aborder avec un urologue

Troubles intestinaux

Émollients fécaux

Docusate oral (Colace)
Docusate – émollient fécal administré sous forme de lavement (Enemeez mini-lavement)

Produits laxatifs

Bisacodyl (Dulcolax)
Phosphate de sodium (lavement Fleet)
Muciloïde hydrophile de psyllium (Metamucil)
Hydroxyde de magnésium (Phillips – lait de magnésie)

Dépression

Antidépresseurs tricycliques

Amitriptyline (Elavil)
Nortriptyline (Aventyl, Pamelor)

ISRS (inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine)

Citalopram (Celexa)
Fluoxétine (Prozac)
Paroxétine (Paxil)
Sertraline (Zoloft)

ISRSN (inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine et de la norépinéphrine)

Mirtazapine (Remeron)
Venlafaxine (Effexor)
Desvenlaflaxine(Pristiq)

Fatigue

Stimulation du système nerveux

Amantadine (Symmetrel)
Méthylphenidate (Ritalin)
Modafinil (Alertec)

Engourdissement

Corticostéroïdes (dans les cas très graves). On peut employer la prednisone ou le Solu-Medrol.

Douleur

Médicaments utilisés dans le but de soulager les douleurs neuropathiques et les paresthésies

Amitriptyline (Elavil)
Nortriptyline (Aventyl)
Gabapentine (Neurontin)
Prégabaline (Lyrica)
Carbamazépine (Tegretol)
Phénytoïne (Dilantin)
Extrait de Cannabis sativa L. (Sativex)
Cyclobenzaprine (Flexeril)
Analgésiques narcotiques – acétaminophène – oxycodone (Percocet*)

Myorelaxants

Méthocarbamol (Robaxin)
Baclofène (Lioresal)
Lorazépam (Ativan)

Analgésiques et anti-inflammatoires

Acétaminophène (Tylenol)
Ibuprofène (Advil)

Poussées (crises, exacerbation)

Réduction de l’inflammation qui survient dans le SNC au cours d’une poussée de SP

Prednisone (Deltasone)
Méthylprednisolone administrée par voie intraveineuse (Solu-Medrol)

Difficultés sexuelles

Dysfonction érectile

Alprostadil (Caverject, Muse, Prostin VR)
Papavérine
Sildénafil (Viagra)
Tadalafil (Cialis)
Vardénafil (Levitra)

Diminution de la lubrification vaginale

Gel lubrifiant KY

Dysesthésies (douleur)

Carbamazépine (Tegretol)
Phénytoïne (Dilantin)

Spasticité (raideur musculaire)

Relaxation des muscles

Baclofène injectable (Intrathecal Baclofen)
Baclofène, oral (Lioresal)
Extrait de Cannabis sativa L. (Sativex)
Diazépam (Valium)
Lorazépam (Ativan)
Tizanidine (Zanaflex)

Troubles de la parole et de la déglutition

On utilise parfois des médicaments pour contrer une surproduction de salive

Anticholinergiques (Ditropan)

Tremblement

Anticonvulsants

Gabapentin (Neurontin)
Lévétiracétam (Keppra)
Primidone (Mysoline)
Topiramate (Topamax)

Antibiotique

Isoniazid (Isoniazid)

Bêta-bloquants

Propranolol (Indéral)

Vertiges, étourdissements

Prévention de la nausée et des vomissements (antiémétiques)

Diménhydrinate (Gravol)
Ondansétron (Zofran)
Méclizine (Bonamine)
Prochlorpérazine (Compazine, Stemetil)

Troubles de la vue

Corticostéroïdes

Méthylprednisolone, administrée par voie intraveineuse (Solu-Medrol)
Prednisone, administrée par voie orale (Deltasone)

Troubles de la locomotion (démarche)

Inhibiteur des canaux potassiques

Fampridine SR (Fampyra)