Société canadienne de la sclérose en plaques

Dernières nouvelles

Dernière heure : L’OCREVUSMC (ocrélizumab) devient le premier médicament à être approuvé par la FDA pour le traitement de la SP progressive primaire

Dernière heure (le 28 mars 2017) : La Food and Drug Administration (FDA – Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques) a annoncé l’homologation de l’Ocrévusmc (ocrélizumab) pour le traitement de la SP progressive primaire et des formes rémittentes de la SPSP (y compris la SP progressive secondaire accompagnée de poussées). Ce produit est fabriqué par la compagnie pharmaceutique Genentech, filiale de Roche. Dans le contexte de la SP, l’ocrélizumab agit comme un immunomodulateur étant donné qu’il se lie aux lymphocytes B (type de globule blanc) potentiellement nocifs et provoque la destruction de ces cellules. La Société de la SP continue de financer d’importants travaux de recherche sur le rôle des lymphocytes B en cas de SP, quelle qu’en soit la forme. Pour en savoir plus sur le mode d’action de l’ocrélizumab, vous pouvez cliquer ici et consulter la foire aux questions relative à ce produit.

Roche a soumis une demande de mise en marché de l’ocrélizumab à Santé Canada. Cette demande est actuellement à l’étude. La Société de la SP diffusera toute nouvelle information relative à l’homologation par Santé Canada de l’ocrélizumab et à l’accès à ce médicament dès qu’elle en prendra connaissance.

Bien qu’il s’agisse d’une étape importante au chapitre du traitement de la sclérose en plaques, la collectivité de la SP multiplie les efforts pour en apprendre encore davantage sur les mécanismes biologiques sous-jacents à la SP progressive, dont une partie a été mise en lumière grâce à la mise au point de ce médicament.