Nouvelles

La Société canadienne de la SP se rendra au Parlement afin de promouvoir l’adoption de nouvelles mesures en faveur des Canadiens touchés par la sclérose en plaques

  • Communiqués de presse

L’accent sera mis sur les programmes d’emploi et de la sécurité du revenu et sur l’intensification de la recherche sur la SP


Toronto (Ontario), le 26 avril –
Du 2 au 4 mai 2016, des représentants de la Société canadienne de la sclérose en plaques, des membres de la collectivité de la SP et certains parlementaires procéderont au lancement du Mois de la sensibilisation à la SP (mai), à Ottawa. Ce sera une occasion unique d’attirer l’attention sur des questions de la plus haute importance pour les personnes aux prises avec la sclérose en plaques du Canada, pays dont le taux de SP est le plus élevé du monde. Les discussions porteront principalement sur des recommandations concrètes visant à améliorer l’aide à l’emploi pour les personnes touchées par la SP (p. ex. prolonger la période de prestations de l’AE de 15 à 26 semaines, comme dans le cas des prestations de compassion) et accélérer l’apport financier du gouvernement à la recherche sur la SP progressive (p. ex. élaborer des traitements immunomodulateurs efficaces contre la SP progressive, qui sont toujours inexistants).

Les représentants de la Société auront en main le rapport intitulé « Leaving Some Behind: What Happens When Workers Get Sick », publié par l’Institut de recherche en politiques publiques (IRPP). Ce rapport, qui souligne la nécessité d’une refonte en profondeur des systèmes canadiens de sécurité du revenu, de soutien de l’emploi et d’aide aux personnes handicapées, fera l’objet de discussions lors de rencontres individuelles avec les membres du Parlement. Dans ce rapport, qui expose à la fois des lignes directrices à long terme et des changements immédiats, le gouvernement fédéral est instamment invité à promouvoir les modifications envisagées et jugées nécessaires. Parmi les réformes recommandées figurent, d’une part, l’amélioration de la coordination des définitions et des paramètres de base des divers programmes qui composent le système de soutien destiné aux personnes handicapées et, d’autre part, l’augmentation de la portée et de la qualité des régimes de protection d’assurance invalidité offerts par les employeurs.

Les parlementaires sont également invités à une rencontre en soirée, le lundi 2 mai (à 17 h 30, à la Salle du Commonwealth de la Chambre des Communes), où ils pourront en apprendre davantage sur les initiatives audacieuses que prend la Société de la SP pour mettre fin à cette maladie typiquement canadienne qu’est la SP. Puis, le mercredi 4 mai, à 13 h, au foyer de la Chambre des Communes, des œillets à porter à la boutonnière seront remis, comme chaque année, à tous les députés. Symboles d’espoir pour les personnes aux prises avec la SP, ces œillets seront distribués par des représentants de la Société de la SP, des membres de la collectivité de la SP et les députés Hedy Fry (Vancouver-Centre), David Yurdiga (Fort McMurray – Cold Lake) et Kennedy Stewart (Burnaby-Sud). Plus tard, les parlementaires ayant participé à cette cérémonie liront des déclarations en appui à notre cause, formulées par leurs collègues de la Chambre des communes.

Pour aider la Société de la SP à presser le gouvernement d’appuyer les personnes touchées par la SP, le grand public est invité à visiter le site stopsp.ca et à se joindre à une campagne d’envoi de lettres mettant en avant des domaines d’action prioritaires.

-30-

À propos de la sclérose en plaques et de la Société canadienne de la SP
Le Canada affiche le plus haut taux de sclérose en plaques du monde. Cette maladie chronique souvent invalidante cible le système nerveux central, qui comprend le cerveau, la moelle épinière et les nerfs optiques. La SP est l’une des affections neurologiques les plus répandues parmi les jeunes adultes du Canada. Elle se manifeste généralement chez les personnes âgées de 15 à 40 ans, qui en subiront les effets imprévisibles toute leur vie. La Société de la SP offre des services aux personnes atteintes de SP et à leur famille et subventionne la recherche sur la cause et le remède de cette maladie. Pour faire un don à la Société de la SP ou pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous sur le site scleroseenplaques.ca ou composez le 1 800 268-7582.

Dialoguez en ligne en vous joignant à la collectivité de la SP. Retrouvez la Société de la SP sur Twitter, Instagram ou Facebook.

PERSONNE-RESSOURCE :
Lindsay Gulin, Société canadienne de la sclérose en plaques
1 800 268-7582, poste 3245
lindsay.gulin@mssociety.ca

Open navigation