Société canadienne de la sclérose en plaques

Nouvelles

L’honorable Céline Hervieux-Payette, c.p., sénateur, reçoit le prix Distinction Unies pour la SP 2016

Montréal, le 12 mai 2016 – Le Mois de la sensibilisation à la sclérose en plaques (SP) sera marqué par divers événements, dont le dixième déjeuner-gala Unies pour la SP, qui aura lieu le 13 mai au Hyatt Regency Montréal. À cette occasion, la Société canadienne de la sclérose en plaques remettra le prix Distinction Unies pour la SP à Céline Hervieux-Payette, c.p., sénateur, pour souligner les réalisations professionnelles et l’engagement philanthropique de cette femme de tête et de cœur. En effet, depuis l’obtention de son diplôme en droit en 1973, Céline Hervieux-Payette a occupé divers postes supérieurs avec un objectif : celui d’agir pour la communauté, en faveur notamment de l’avancement des femmes dans les institutions et de la protection de la jeunesse.

La SP touche trois fois et demie plus de femmes que d’hommes. Cette statistique éloquente est au cœur du mouvement Unies pour la SP, qui a été créé il y a dix ans par et pour des femmes. Piloté par un comité de femmes d'affaires mettant à contribution leur réseau au profit de la cause, le mouvement a permis d'amasser plus de 1,6 million de dollars au profit de la Division du Québec de la Société de la SP depuis 2006.

Le succès grandissant d'Unies pour la SP est largement lié aux femmes d'exception qui ont rejoint les rangs du regroupement au cours des dernières années. Mesdames Anne-Marie Hubert (2015 – EY), Carole Chapdelaine (2014 – Banque Scotia), Anna Martini (2013 – Groupe Dynamite), Isabelle Hudon (2012 – Financière Sun Life, Québec), Isabelle Marcoux (2011 – Transcontinental), Jacynthe Côté (2010 – Rio Tinto Alcan), Christiane Bergevin (2009 – alors chez SNC Lavalin), Johanne Lépine (2008 – Aon Parizeau Inc.) et Christiane Germain (2007 – Groupe Germain) comptent en effet parmi celles qui ont appuyé Unies pour la SP et qui, grâce à leurs qualités professionnelles et personnelles remarquables, ont aidé la Société de la SP à faire un pas de plus vers un monde sans sclérose en plaques.

À propos de la sclérose en plaques (SP)

Le Canada affiche le plus haut taux de sclérose en plaques du monde. La SP est une maladie chronique souvent invalidante du système nerveux central, qui comprend le cerveau, la moelle épinière et les nerfs optiques. Il s’agit de l’une des affections neurologiques les plus répandues parmi les jeunes adultes du Canada. Elle est diagnostiquée le plus souvent chez des personnes de 15 à 40 ans, qui en subiront les effets imprévisibles toute leur vie. La Société canadienne de la SP offre des services aux personnes atteintes de SP et à leur famille et subventionne la recherche dont l’objectif est de trouver la cause et le remède de cette maladie. Rendez-vous à scleroseenplaques.ca pour obtenir de plus amples renseignements ou pour faire un don.

-30 -

Source :
Soline Le Martret, coordonnatrice aux communications
Société canadienne de la sclérose en plaques, Division du Québec
514 849‑7591, poste 2283
soline.lemartret@scleroseenplaques.ca.