Société canadienne de la sclérose en plaques

Nouvelles

Pamela Valentine – Cap sur le changement et l’innovation

  • Annonces

Le conseil d’administration de la Société canadienne de la sclérose en plaques est ravi de vous annoncer la nomination de la Dre Pamela (Pam) Valentine au poste de présidente et chef de la direction. Pam se joindra à la Société de la SP dès le début du mois de janvier 2018.
Le Canada affiche le plus haut taux de SP du monde, et c’est avec passion et détermination que Pam a accepté de diriger l’équipe de bénévoles et d’employés qui multiplient les efforts pour accélérer la recherche en vue de la découverte de nouveaux traitements et, ultimement, d’un remède contre la SP, au profit des Canadiens aux prises avec cette maladie.
Chercheuse scientifique de formation, Pam a travaillé au sein d’Alberta Innovates, où elle a consacré plus de quinze ans de sa carrière à l’instauration de changements et d’innovations. Au sein d’Alberta Innovates, Pam a contribué à l’accroissement considérable du portefeuille de la recherche sur la santé et au renforcement de l’intégration de la recherche et des systèmes de santé, dans le but de maximiser les retombées pour les usagers des services de santé et les fournisseurs de soins. Elle a dirigé la création de l’organisme Alberta Innovates, qui est issu du regroupement de quatre sociétés œuvrant dans les secteurs de la santé, de l’énergie, de l’agriculture et de la foresterie. Pam a commencé sa carrière en tant que membre du corps professoral à l’Institut Hotchkiss de recherche sur le cerveau de l’Université de Calgary. Elle a ensuite travaillé pour le compte de l’Alberta Heritage Foundation for Medical Research, où elle a occupé des postes de direction.

Nous sommes très enthousiastes relativement à l’embauche de Pam, alors que la Société de la SP traverse une période de changement et d’innovation. Pam accorde beaucoup d’importance à la collaboration et à l’établissement de liens solides. Tout au long de sa carrière, elle a eu à travailler avec des intervenants gouvernementaux et d’autres du secteur privé et des réseaux de cliniques. De concert avec les membres du conseil, elle dirigera la mise en place d’une nouvelle initiative stratégique qui permettra à la Société de la SP de demeurer un organisme national bilingue d’envergure qui offre des programmes exceptionnels visant à accroître la qualité de vie des personnes atteintes de SP.

Originaire d’Edmonton, en Alberta, Pam a reçu plusieurs récompenses, dont la Canadian Psychological Association of Excellence et un prix de la Fondation neuroscience Canada, et ses travaux de recherche ont fait l’objet de publications. Depuis qu’elle a travaillé comme spécialiste des sciences fondamentales, Pam croit fermement en l’atteinte de résultats dans le domaine de la santé, ayant elle-même éprouvé le profond désir de favoriser l’interconnexion entre la recherche fondamentale et les soins cliniques. Elle est d’ailleurs des plus enthousiastes à la perspective de travailler de façon concrète avec les personnes atteintes de SP et leurs familles.

Très engagée au sein de la collectivité, Pam préside actuellement le conseil consultatif des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sur l’innovation en santé, en plus d’être membre du conseil de Fibrose kystique Canada et de Wellspring Edmonton. Sur un plan plus personnel, Pam est la fière maman de trois enfants – son fils, Josh, qui est musicien et entrepreneur, et ses jumeaux, Max et Liz, qui déménageront avec elle à Toronto pour poursuivre leurs études. Enfin, si vous ne voyez pas Pam dans son jardin, elle se trouve peut-être dans sa cuisine, préparant un festin pour sa famille et ses amis.

Sous la direction de Pam, la Société de la SP continuera d’offrir aux personnes de notre pays touchées par la SP du soutien et des programmes de qualité, dans leur région, tout en finançant les meilleurs travaux de recherche visant la mise au point de traitements améliorés et, ultimement, la découverte d’un remède.