Société canadienne de la sclérose en plaques

Aidants

Que vous soyez le conjoint, le parent, un membre de la famille ou l’ami d’une personne aux prises avec la SP à laquelle vous prodiguez régulièrement des soins, sachez que votre rôle est capital. Le terme « aidant » est très large et s’applique aux gens de tous âges. Dans bien des cas, plus d’un aidant occupe cette fonction auprès de la personne malade.

Adhérer au Réseau des aidants de la Société de la SP et recevoir ainsi toutes les dernières nouvelles sur le rôle des aidants des personnes atteintes de SP.

Notre équipe responsable des relations avec les gouvernements plaide la cause des proches aidants. Cliquer ici pour en savoir plus.

Une personne aux prises avec une maladie chronique, comme la SP, et son aidant peuvent entretenir une relation très étroite et très positive. Malgré cela, il reste que le rôle d’aidant peut se révéler épuisant et exigeant, tant sur le plan physique que sur le plan émotionnel.

Peu importe la quantité de soins que vous dispensez, il est crucial de ne jamais négliger votre propre bien-être.

La Société de la SP reconnaît l’immense dévouement dont les aidants font preuve envers leur proche et elle se fait un devoir de les épauler. C’est pourquoi elle offre aux aidants un large éventail de renseignements ainsi que du soutien.

Les faits sur les proches aidants

  • Près de la moitié (46 %) des Canadiens âgés de 15 ans et plus, ou 13 millions de personnes, ont fourni, au cours de leur vie, des soins à un membre de la famille ou à un ami ayant un problème de santé de longue durée, une incapacité ou des problèmes liés au vieillissement.
  • Les aidants familiaux réalisent une gamme de tâches lorsqu’ils fournissent des soins à un membre de la famille ou à ami, le transport étant le type d’aide fournie le plus fréquemment (73 %). Parmi les autres types d’aide figuraient les travaux ménagers (51 %), l’entretien de la maison et les travaux extérieurs (45 %), l’organisation et la planification des rendez-vous (31 %), la gestion des finances (27 %), l’aide pour les traitements médicaux (23 %) et la prestation de soins personnels (22 %).
  • Les aidants familiaux ont déclaré avoir de nombreuses responsabilités. En 2012, 60 % d’entre eux occupaient un emploi rémunéré ou travaillaient à leur compte, et 28 % avaient des enfants âgés de moins de 18 ans. En dépit de ces demandes conflictuelles, 73 % des aidants familiaux occupant un emploi étaient satisfaits de leur équilibre actuel entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle, seulement 1 aidant sur 10 ayant déclaré être insatisfait.


(Statistique Canada)